19 Juillet 2018

Burkina Faso: Ecole nationale des douanes - "La promotion intégrité"pour des recettes optimales

L'Ecole nationale des douanes (END) a organisé le jeudi 19 juillet 2018 à Ouagadougou, la cérémonie officielle de sortie des élèves de fin de formation de la promotion 2018.

171 élèves douaniers parmi lesquels 51 inspecteurs, 70 contrôleurs, 50 assistants, ont reçu le jeudi 19 juillet 2018 à Ouagadougou leur diplôme et galons à l'occasion de la cérémonie officielle de sortie de promotion 2018. Baptisée "Promotion intégrité", elle compte plusieurs nationalités. Il s'agit de 134 Burkinabès, 15 Congolais, 18 Gabonais, 1 Centrafricain, 2 Togolais et 1 Nigérien.

Le délégué des élèves sortants, Kassouma Nébié, a assuré la patronne de la cérémonie, la ministre de l'Economie, des Finances et du Développement, Hadizatou Rosine Coulibaly et le directeur général de l'Ecole nationale des douanes (END), Casimir Sawadogo, qu'ils sont prêts à accomplir avec professionnalisme les missions assignées à leurs administrations.

Il a dit être déjà conscient des défis qui les attendent sur le terrain. "Dans un pays où le gouvernement est en quête de ressources pour le financement des projets inscrits dans le PNDES, le principal défi qui nous attend est la mobilisation optimale des recettes fiscales", a-t-il soutenu.

Le major de la promotion, Moussa Bonkoungou, a rappelé que les douaniers sont chargés d'appliquer la règlementation douanière et de lutter contre la fraude. Ils sont donc amenés à mettre en pratique sur le terrain ce qu'ils ont appris à l'école.

A cet effet, ils ont promis de travailler à faire régresser le classement de la douane dans le rapport du REN-LAC (NDLR : Réseau national de lutte anti-corruption). Le DG, Casimir Sawadogo, a salué avec joie et satisfaction, tous ses collaborateurs pour le résultat positif auquel ils sont parvenus.

Des comportements dignes et intègres

Il a expliqué que dans tous les cycles, les cours ont été dispensés conformément aux programmes scolaires. Au vu des évaluations faites à tous les niveaux, il a souligné que les objectifs ont été atteints en dépit de quelques difficultés majeures. Il s'est agi de l'insuffisance des infrastructures et la rentrée tardive des élèves issus des concours directs.

Casimir Sawadogo a nourri l'espoir que ces futurs agents des douanes, "bien formés contribueront sans doute au renforcement des capacités des administrations douanières pour une meilleure mobilisation des ressources publiques".

Quant au parrain de la "Promotion intégrité", le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Alpha Barry, il a conseillé ses filleuls à faire honneur à leur patrie par des comportements dignes et intègres. Aux douaniers étrangers, qui vont rejoindre leurs pays, il leur a demandé d'être de vaillants ambassadeurs du Burkina Faso dans leurs pays respectifs. "Une fois arrivés dans vos administrations, vous devrez vous distinguer des autres par votre intégrité et votre rigueur au travail.

Désormais, le Burkina Faso est votre pays, vous y serez toujours les bienvenus", a souligné le parrain. La ministre de l'Economie, des Finances et du Développement, Hadizatou Rosine Coulibaly, soulignant la perception que la population a du corps des douanes, a soutenu le choix du nom "Intégrité" de la promotion. Selon elle, c'est un signe que cette promotion veut partager des valeurs importantes pour la nation entière.

Burkina Faso

Commémoration de la journée nationale de la presse

Le Centre national de presse Norbert Zongo (CNP-NZ) a organisé, à l'occasion de la Journée… Plus »

Copyright © 2018 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.