19 Juillet 2018

Togo: Session de rattrapage pour les retardataires

"Les retardataires ont tort", dit-on souvent, mais au HCRRUN, ces derniers n'ont pas du tout tort. Ils ont plutôt droit à une session de rattrapage.

Par un communiqué rendu public ce jour, le HCRRUN (Haut Commissariat pour la Réconciliation et le Renforcement de l'Unité Nationale) « porte à la connaissance des victimes non vulnérables absentes lors de la première phase des opérations d'indemnisation dans les préfectures, qu'une session spéciale est organisée à leur intention du 24 au 28 juillet 2018 ».

D'après le programme établi pour cette session de rattrapage, « du 24 au 28 juillet 2018 » le HCRRUN sera « aux Affaires Sociales d'Atakpamé pour les victimes des préfectures de l'Akébou, Amou, Anié, Est-Mono, Haho, Moyen-Mono, Ogou, Wawa » qui n'ont pu être pris en charge précédemment, « les 24, 25, 26 et 28 juillet 2018 aux Affaires sociales de Kara pour les victimes des préfectures d'Assoli, Bassar, Binah, Dankpen, Doufelgou, Kéran, et Kozah », pour la même mission et enfin, « le 27 juillet 2018 à Gipato à Mango pour les victimes des préfectures de Kpendjal, Oti, Tandjouare et Tône ».

Togo

Le MPDD veut séduire les déçus de la coalition

L'ancien Premier ministre Agbéyomé Kodjo a lancé le weekend dernier le Mouvement Patriotique pour… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Télégramme228. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.