Togo: La C14 n'a pas foi au régime de Faure pour le "respect des recommandations de la CEDEAO"

Le Commissaire à la paix et à la sécurité de la CEDEAO, le général Behanzin, est à Lomé ce jeudi, histoire de faire une dernière évaluation de la situation avant la feuille de route de la CEDEAO le 31 Juillet prochain.

Comme annoncé hier, le Commissaire à la paix et à la sécurité de la CEDEAO, le général Behanzin, est à Lomé ce jeudi, histoire de faire une dernière évaluation de la situation avant la feuille de route de la CEDEAO le 31 Juillet prochain.

A la sortie des discussions bilatérales entre l'émissaire de la CEDEAO et la délégation de la Coalition des 14, les membres de la délégation ne se sont privés de confier à la presse leur analyse de situation et ce qu'ils ont pu dire à ce dernier. « Il y a 57 personnes qui restent encore à être libérées et le gouvernement dit qu'il a libéré 19 personnes.

Mais en réalité, ce n'est pas ça. 12 avaient déjà fait l'objet de libération provisoire de manière judiciaire et il n'y a en réalité que 7 personnes qui sont libérées depuis le passage des chefs d'Etat facilitateurs », c'est ce qu'a indiqué le Chef de file de l'opposition, et président national de l'ANC (Alliance Nationale pour le Changement), Jean-Pierre Fabre.

Il en ressort également de ses dires que la Coalition a signifié clairement Commissaire de la CEDEAO que le régime de Faure Gnassingbé n'est aucunement disposé à « respecter les recommandations de la facilitation ».

Si les responsables de la C14 affichent une certaine sérénité et une détermination sans pareil, ils disent également espérer « les Togolais seront déterminés pour prendre leur destin en main plutôt que d'attendre quelque chose d'un apport extérieur ».

En attendant que cette détermination ne s'affiche une nouvelle fois lors des meetings prévus dans plusieurs villes du Togo cette semaine et celle prochaine, le Général Francis Béhanzin, rencontre également délégation gouvernementale et du parti au pouvoir.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.