20 Juillet 2018

Tunisie: Retour au système trimestriel

La rentrée scolaire (2018-2019) sera marquée par le retour au système trimestriel, conformément à l'accord convenu, hier, entre le ministre de l'Education, Hatem Ben Salem et les syndicats de l'enseignement secondaire et de base.

«En vertu de cet accord, l'ancien calendrier scolaire sera maintenu pour tenir compte des intérêts des parents et élèves, notamment en matière de préparation des vacances», a déclaré le ministre aux médias, en marge d'une conférence sur la place des langues dans le système éducatif tunisien.

Pour le ministre, il s'agit d'un acquis important qui ne manquera pas de restaurer la sérénité auprès des élèves, des enseignants et des parents. « L'objectif de l'accord conclu avec les syndicats de l'enseignement secondaire et de base relevant de la centrale syndicale n'est autre que d'entamer une partie de la réforme éducative.

Le système scolaire semestriel a été instauré en 2016 par l'ancien ministre de l'Education, Néji Jaloul, mesure qui a suscité les critiques des parents et enseignants.

Par ailleurs, le ministre de l'Education, Hatem Ben Salem a démenti, hier, les rumeurs selon lesquelles les matières scientifiques ne seraient plus enseignées dans les langues française et anglaise.

«Ces rumeurs n'ont aucun sens», a-t-il ajouté, faisant savoir qu'un projet de décret visant à restructurer l'enseignement des langues et la formation des enseignants dans ce domaine sera prochainement présenté à la présidence du gouvernement.

«Les langues doivent impérativement redevenir la locomotive du système éducatif tunisien», a-t-il souligné. Dans ce sens, un centre national de formation pédagogique et un laboratoire national des langues viennent d'être créés, a-t-il mentionné.

«L'objectif étant d'améliorer la formation des enseignants en matière de langues», a indiqué le ministre, précisant qu'il est actuellement en concertation avec le ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique pour restructurer l'Ecole normale supérieure.

Ben Salem a reconnu l'existence de lacunes en matière d'enseignement des langues dont essentiellement l'arabe, soulignant que les résultats des élèves dans les langues aux épreuves nationales étaient «médiocres».

Il a, par ailleurs, indiqué que le ministère a récemment mené une étude qui a démontré que la non-maîtrise de l'enseignement des langues influe sur les résultats des élèves même dans les matières scientifiques. A cet égard, il a appelé à l'impératif de faire en sorte que les langues reviennent au cœur même de l'enseignement.

Par ailleurs, Ben Salem a appelé les différents experts éducatifs participant à cette conférence nationale sur la place des langues dans le système éducatif tunisien, à mettre en place une stratégie visant une remise à niveau des langues dans le système éducatif tunisien et à organiser des rencontres régionales sur cette question.

Tunisie

WTA Moscou - Ons Jabeur perd en finale

Ons Jabeur a été malheureusement battue ce samedi en finale du tournoi de Moscou en Russie. La tenniswoman… Plus »

Copyright © 2018 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.