20 Juillet 2018

Angola: MAT discute des Municipalités avec des spécialistes

Luanda — Le Ministère de l'Administration du Territoire et de la Réforme de l'Etat (MAT) s'est réuni jeudi, à Luanda, avec des personnalités éminentes de la vie académique, politique, économique et politique du pays dans le but de créer un potentiel pour un développement local plus rapide et plus équilibré.

Pendant un peu plus de trois heures, le ministre Adão de Almeida a écouté les commentaires des invités sur les aspects qu'il considérait comme «susceptibles» de conduire à la promotion du développement local et à la construction d'un modèle de décentralisation administrative.

"Nous avons créé cette rencontre pour pouvoir percevoir d'autres sensibilités, d'autres idées - de personnalités ayant un parcours et une spécialité dans des domaines d'intervention publique - et essayer d'élargir nos horizons à travers quelques indices qu'ils peuvent sûrement nous donner", a déclaré le ministre à l'ouverture de la réunion.

Selon lui, malgré la voie à suivre, pour construire le modèle, pour être cohérent, on ne peut pas en dire autant de la question de savoir comment faire le chemin, ou comment atteindre le but. L'institutionnalisation des autorités locales touche toutes les sensibilités et spécialités, d'où la volonté du gouvernement d'écouter d'autres contributions.

Pour le sociologue Paulo de Carvalho, la réalisation des municipalités par étape est sans aucun doute la voie à suivre, car il y a un besoin de décentralisation des compétences, car il y a plusieurs facteurs à prendre en compte tels que la budgétisation, les crédits aux collectivités locales, d'autres sont liés aux réalités sociologiques et anthropologiques de chaque communauté.

"En plus de ne pas avoir les ressources financières pour que toutes les municipalités aient déjà le processus d'autonomie; il y aurait des municipalités qui fonctionneraient et d'autres pas, outre les ressources humaines, chaque localité devrait avoir des ressources qui permettraient l'ascension et l'autonomie fonctionnelle et nous savons que, pour le moment, ce n'est pas possible ", a-t-il souligné.

A son tour, l'avocat Benja Satula a soutenu la réduction des pouvoirs des gouvernements provinciaux jusqu'à leur extinction ou à l'exemple d'un gouverneur civil qui aurait des fonctions purement politiques.

"Si nous maintenons les structures des gouvernements provinciaux tels qu'ils sont aujourd'hui, nous aurons de nombreux conflits de compétences positives entre un organe qui a une légitimité (l'exécutif autarcique) et le gouvernement provincial (organe de décentralisation de l'Etat)", a-t-il déclaré.

Dans le contexte des débats sur les premières élections municipales en Angola, prévues pour 2020, MAT tiendra un cycle d'audiences publiques sur le paquet législatif du 1er juin jusqu'à la fin de ce mois, qui comprend les six lois qui régiront le processus.

Angola

Finale 23e CAN dames Handball Sénégal/Angola ce mercredi, à Brazzaville

La finale de la 23e édition de la Can féminin mettra aux prises ce mercredi 12 décembre à… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.