21 Juillet 2018

Nigeria: La Nigériane Ngozi Okonjo-Iweala au conseil d'administration de Twitter

Deux anciens de la Banque Mondiale ont été nommés administrateurs de Twitter. Robert Zoellick, ancien directeur de l'institution Internationale a été choisi pour siéger au conseil d'administration ainsi que la Nigériane Ngozi Okonjo-Iweala, ancienne ministre des Finances. Une nomination très symbolique.

C'est une prise de choix pour l'« oiseau bleu ». Femme et Africaine. Twitter fait coup double en nommant parmi ses administrateurs Ngozi Okonjo-Iweala, ancienne ministre des Finances du Nigeria.

Diplômée de Havard, elle a été directrice générale de la Banque Mondiale et deux fois ministre : dans le gouvernement d'Olusegun Obasanjo au début des années 2000 puis dans celui de Goodluck Jonathan de 2011 a 2015.

Adepte des politiques de rigueur, cette économiste réputée n'est pas une novice des conseils d'administration. A 64 ans, elle siège déjà à la banque Lazard et conseille Standard Chartered.

Sa nomination intervient alors que Twitter et d'autres géants de la Silicon Valley font face à des critiques pour le manque de diversité de leurs conseils d'administration. L'entreprise compte ainsi trois administratrices pour 10 membres. Et seulement 38% de femmes employées, fin 2017.

Malgré ses 860 000 followers, Ngozi Okonjo-Iweala, n'est pas une utilisatrice assidue de Twitter, ce qui lui vaut quelques critiques. Mais son aura est surtout une passerelle vers le continent africain, où le réseau social connaît une popularité grandissante, notamment en matière de politique.

Sur son compte Twitter, Ngozi Okonjo-Iweala a dit sa reconnaissance à l« effusion » de félicitations. « Reconnaissante pour l'effusion de félicitations, d'amour et de soutien de toutes les parties du monde sur le rendez-vous sur Twitter, y compris de nos anciens dirigeants », et elle ajoute dans un deuxième tweet : « Je suis particulièrement reconnaissante pour l'amour et le soutien de mes compatriotes, Nigérians et Africains ».

Nigeria

La FIFA menace de suspendre le Nigeria et le Ghana

La Fifa menace de suspendre les fédérations du Nigeria et du Ghana, à cause d'ingérences… Plus »

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.