21 Juillet 2018

Congo-Kinshasa: L'UNPC décide de boycotter le ministre de la Justice

En République démocratique du Congo (RDC), les propos du ministre de la Justice, lundi 16 juillet, ont provoqué, une vive colère chez les journalistes. Lors d'une réunion réunissant le gouvernement, la Commission électorale et le Conseil de suivi de l'accord de la Saint-Sylvestre, Alexis Thambwe Mwamba n'avait pas hésité à traiter les journalistes de «minables, de misérables qui écrivent n'importe quoi pour de l'argent». Naturellement, l'Union nationale de la presse du Congo s'est indignée et, en réponse, a décidé de boycotter l'actualité du ministre et de ne plus la couvrir pendant six mois.

L'Union nationale de la presse du Congo (UNPC) et ses membres se sont réunis, vendredi 20 juillet, et ont déploré les propos du ministre de la Justice qu'ils considèrent « comme inacceptables et indignes d'un homme d'État qui, au regard de son passé, n'a aucune leçon de moralité à donner aux journalistes ».

« On nous pose des questions sur Moïse Katumbi mais il [Alexis Thambwe Mwamba, ministre de la Justice] estime que si on parle de Katumbi aujourd'hui, c'est parce qu'il y a des journalistes minables, misérables à qui on donne un peu d'argent, 1 000/1 500 dollars pour réserver un espace à la parole de Moïse », nous explique Boucar Kasonga Tshilunde, président de l'UNPC.

En plus de cet embargo de six mois, les journalistes ont prévu d'autres actions.

« Nous allons faire une marche pour déposer un mémorandum auprès du Premier ministre et porter plainte auprès du Procureurs général, auprès de la Cour de cassation », précise le président de l'UNPC.

Depuis que l'UNPC s'est saisi de cette affaire, son président affirme avoir reçu plusieurs menaces.

« J'ai reçu des menaces multiformes au téléphone. C'est le risque de la charge que l'on m'a confiée. Je ne peux pas avoir peur des menaces », a-t-il ajouté.

Avant de prendre ces décisions, l'UNPC avait accordé 48 heures au ministre Thambwe Mwamba pour retirer ses propos. Le délai a été dépassé sans aucune réaction de sa part.

Congo-Kinshasa

SADC - Les adieux de Joseph Kabila à ses pairs africains

Le président de la République, qui a renoncé à briguer un troisième mandat, a fait… Plus »

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.