21 Juillet 2018

Congo-Kinshasa: Enjeux politiques - L'ONU et l'UA réitèrent leur attachement à l'accord du 31 décembre

Dans un communiqué conjoint publié au lendemain du discours de Joseph Kabila sur l'état de la nation, les Conseils de sécurité des deux organisations ont exhorté les parties prenantes au processus électoral en République démocratique du Congo (RDC) à œuvrer ensemble pour la tenue des élections le 23 décembre prochain.

Quelques heures seulement après le discours du président Joseph Kabila sur l'état de la nation, prononcé le 19 juillet devant le parlement réuni en congrès, le Conseil de sécurité de l'Organisation des Nations unies (ONU) et le Conseil de paix et de sécurité de l'Union africaine (UA) ont tenu une réunion au terme de laquelle un communiqué conjoint a été publié. Les deux institutions ont donné, à travers ce communiqué, leur position sur le déroulement du processus politique en RDC à la lumière du discours-bilan du chef de l'État. Les deux Conseils ont invité les parties prenantes au processus électoral en cours (Gouvernement, Céni, CNSA, société civile) à travailler ensemble pour la tenue des élections le 23 décembre. Elles leur demandent de rester attachées à l'Accord du 31 décembre 2016, présenté comme la seule issue viable de la situation politique actuelle.

Parant justement de cet accord de la Saint-Sylvestre, l'ONU et l'UA, via leurs Conseils de sécurité et de paix respectifs, se disent disposées « à prendre des mesures appropriées contre tous les acteurs congolais et tous les autres, dont les actions et les déclarations entraveraient la mise en œuvre de l'Accord et l'organisation des élections ». Elles militent, pour ce faire, en vue d'un transfert de pouvoir pacifique et démocratique à l'issue des scrutins attendus d'ici à décembre et ce, conformément à la Constitution, à l'Accord du 31 décembre, aux résolutions 2348 (2017) et 2409 (2018) du Conseil de sécurité des Nations unies ainsi qu'à la Charte africaine sur la démocratie, les élections et la gouvernance. Les deux organisations soulignent que ces élections devront se dérouler « dans les conditions requises de transparence, de crédibilité et d'inclusivité, y compris la participation pleine et entière des femmes à tous les stades ainsi que l'importance de l'engagement des jeunes ».

Enfin, tout en prenant note des progrès réalisés dans la préparation des élections avec le soutien de la Monusco, les deux Conseils ont exhorté la Céni à poursuivre sa coopération avec la mission onusienne de maintien de la paix tout au long du processus électoral, beaucoup de défis étant encore à relever.

Congo-Kinshasa

Elections - Un mort en marge de la campagne de Tshisekedi à Mbuji-Mayi

En République démocratique du Congo, à dix jours du scrutin, les violences se multiplient. La… Plus »

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.