21 Juillet 2018

Sénégal: Près de deux millions de porteurs des virus de l'hépatite B et C (officiel)

Fatick — Près de deux millions d'individus sont porteurs des virus de l'hépatite B et C au Sénégal, selon la coordinatrice du Programme national de lutte contre les hépatites (PNLH) le professeur Aminata Sall Diallo.

"En termes de santé publique, quand on dit que 10% de la population du sénégalaise sont des porteurs chroniques du virus de l'hépatite B, cela fait 1,5 millions d'individus atteints par cette maladie. Et quand on dit que 2% de la population générale sont atteints du virus de l'hépatite C, on est à 300.000 porteurs", a dit Mme Diallo.

"Donc, a-t-elle ajouté, on est à 1,8 million de porteurs soit près de 2 millions d'individus porteurs des virus de l'hépatite B et de l'hépatite C".

Pr Aminata Sall Diallo s'entretenait, vendredi, avec des journalistes au terme d'un Comité régional de développement (CRD) portant sur la préparation de l'édition 2018 de la journée nationale de lutte contre les hépatites, prévue le 28 juillet.

Cette année la commune de Niakhar va abriter la cérémonie officielle en présence du ministre de la Santé et de l'Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr.

"Avec près de 2 millions de porteurs, à traiter par les seuls médecins résidents à Dakar, ce n'est pas possible, il faut qu'on forme l'ensemble des médecins pour la prise en charge de ces malades", a-t-elle préconisé.

A l'issue de cette journée nationale prévue à Niakhar, "nous allons revenir à Fatick pour former des médecins sur une prise en charge optimale des malades dans la région", a-t-elle annoncé.

"Près de deux millions de porteurs des virus de l'hépatite B et C, c'est beaucoup. On ne peut pas continuer à envoyer tout le monde à Dakar", a-t-elle soutenu.

"La solution pour elle sera désormais de décentraliser la prise en charge médicale dans les régions".

"Tout se faisait à Dakar, de la prise en charge des malades, la surveillance des malades, jusqu'à la distribution des médicaments et pour la première fois dans notre histoire nous allons décentraliser toutes ces activités au niveau de Niakhar, d'abord à travers cette journée", a-t-elle lancé.

Sénégal

Human Rights Watch dénonce les violences sexuelles dans les collèges

Dans un rapport publié le 18 octobre, à Dakar, l'ONG américaine a indexé des abus dont les… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.