21 Juillet 2018

Cote d'Ivoire: Infrastructures sécuritaires - Deux nouveaux commissariats s'ouvrent à Bouaké et Botro

Le ministre de l'Intérieur et de la Sécurité a procédé à l'ouverture officielle des locaux de ces infrastructures dédiées à la sécurisation des populations.

Un bâtiment ultra-moderne doté d'équipements fonctionnels. C'est le nouveau commissariat de la sous-préfecture de Botro, une bourgade située à quelques encablures du chef-lieu de région de Bouaké, la capitale de Gbêkê.

Cet édifice d'une valeur de cent millions de francs Cfa est un don de l'Union européenne et sa réalisation a été confiée au Programme des Nations unies pour le développement (Pnud).

Le ministre de tutelle, Sidiki Diakité qui a procédé le vendredi , à l'inauguration du commissariat n'a pas manqué de situer son importance pour la ville de Botro qui, par sa situation au centre du pays, est selon lui un véritable «carrefour de nombreux courants».

Cette situation géographique induit forcément des problèmes sécuritaires importants. Yaya Traoré, vice-président du comité consultatif et d'éthique, organe dont est doté la plupart des commissariats dans le cadre de la nouvelle politique sécuritaire du gouvernement, a mentionné à ce propos des cas d'attaques dont ont été victimes des populations de cette localité en plaidant pour que les fonctionnaires de police de cette localité soient dotés de moyens de mobilité et en équipements conséquents.

Revenant sur le financement des partenaires européens, le ministre de tutelle a indiqué qu'il se situe dans le cadre d'un appui au gouvernement ivoirien qui, au sortir de la crise de 2010, a entrepris de remettre à niveau l'ensemble des infrastructures sécuritaires.

C'est dans ce cadre que l'Union européenne a dégagé une enveloppe de 45 millions d'euro, soit environ trente milliards de francs mis à la disposition des autorités nationales dans le cadre du «projet d'appui au renforcement du dialogue socio-sécuritaire (Pards)» pour la période 2012-2018.

Cette enveloppe budgétaire a également servi à la réhabilitation d'un vieux bâtiment public à Bouaké dans le quartier Sokoura où a été relocalisé le commissariat du 1er arrondissement que la délégation ministérielle a visité vendredi, également.

Sidiki Diakité a, par ailleurs, procédé à l'inauguration du commissariat du 6e arrondissement de Bouaké dans le quartier Broukro. Le bâtiment d'une valeur de quarante-sept millions de francs a été entièrement financé par l'équipe municipale de Bouaké.

Le premier magistrat de la ville, Djibo Youssouf Nicolas, a soutenu qu'il s'agissait d'une première contribution de l'équipe municipale qu'il conduit, pour permettre aux populations de Bouaké de vivre dans la quiétude et de permettre à l'activité commençante de s'exercer en toute tranquillité. La mairie compte construire d'autres commissariats dans d'autres quartiers de la ville.

Cote d'Ivoire

Le « non » de la Sierra Leone a la Chine : Le debut d'une revolte contre la «diplomatie chinoise de la dette» ?

La Sierra Leone vient d'annuler la construction par la Chine d'un nouvel aéroport, ouvrant ainsi la voie à… Plus »

Copyright © 2018 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.