22 Juillet 2018

Afrique: L'Angola et le Swaziland brillent, l'Afrique du Sud neutralisée

La deuxième journée de compétition a favorisé les desseins de l'Angola et du Swaziland. Les jeunes Angolais étaient aux prises avec le Malawi qu'ils ont dominé sur le plus petit des scores (1-0) après un but de Francisco Netinho.

Le Swaziland a connu de la réussite également grâce à une victoire étriquée sur le Zimbabwe (3-2). Bandile Shabangu a notamment inscrit un doublé pour les Swazis. Le Lesotho et l'Afrique du Sud n'ont, eux, pas pu se départager.

Les occasions n'ont pas manqué dans ce match entre voisins. Le Lesotho avec son jeu tourné vers l'avant et l'Afrique du Sud, très technique, ont eu quelques échanges intéressants. Mais les quelques occasions de débloquer le compteur n'ont jamais pu être concrétisées. C'est finalement un nul sans but qui a émergé au bout des 90 minutes d'engagement.

Tout reste donc ouvert dans la poule B où les quatre pensionnaires possèdent chacun un point. Il faudra vraisemblablement attendre la deuxième journée pour savoir qui aura la chance de faire partie du dernier carré.

Le Swaziland a été séduisant vendredi. Mais les Swazis n'ont pas eu une journée de tout repos malgré les trois points pris aux dépens du Zimbabwe. Vendredi au stade Anjalay, ils sont passés par toutes sortes d'émotions avant d'exulter au coup de sifflet final en empochant les trois points de la victoire.

Assauts répétés

Bandile Shabangu a été le grand artisan de cette victoire. Le jeune garçon a ouvert le score dès la 20e minute puis a terminé le travail à la 86e minute alors que l'on s'acheminait tranquillement vers un partage de points. Langelihle Dlamini était lui aussi allé de son petit but quand il avait trouvé la faille à la 26e minute.

Le Zimbabwe y a longtemps cru pourtant. Après une première mi-temps complètement ratée, les Zimbabwéens ont commencé à se montrer dangereux après la pause. Quelques changements effectués par Tafadzwa Mashiri apportaient plus de sérénité entre les lignes.

Ainsi, Thandolwenkosi Ngwenya (60e) et John Bonomali (65e) permettaient à leur formation de recoller au score. Trop d'incohésion en fin de match et un manque de réalisme devant le but auront définitivement plombé les chances du Zimbabwe de débuter idéalement le tournoi.

Dans un match très équilibré, l'Angola a trouvé la faille grâce à Netinho qui a trompé le gardien suite à une frappe au point de penalty. Dès lors, les Malawites ont réellement commencé à jouer au football, multipliant les ruées vers les cages des jeunes Pancas Negras.

En dépit de quelques occasions nettes et une série de corners, les Flames du Malawi n'ont jamais vraiment su inquiéter les Angolais. Ces derniers, ont pu compter sur une défense solide et articuler autour des deux centraux pour contenir les assauts répétés des Flames.

Bien que sur la fin, les 22 acteurs ont eu du mal à mettre en place un jeu cohérent, le grand gagnant reste l'Angola qui, avec les trois points pris, peut envisager la suite du tournoi sereinement. Pour sa part, le Malawi, en dépit de plusieurs individualités intéressantes, devra proposer un autre refrain dans deux jours pour ne pas commencer à faire les valises.

Maurice et les Seychelles devront l'emporter

Samedi, deux rencontres seulement rythmeront la troisième journée de compétition au stade St François-Xavier à Port-Louis. En ouverture, le Botswana affrontera les Seychelles.

Pour les jeunes Pirates, cette sortie est celle de tous les dangers. En effet, un nouveau revers sera synonyme d'élimination. Il y a deux jours, les Seychellois ont subi une défaite record en s'inclinant 8-3 devant la Namibie.

En revanche, le Botswana est sur un petit nuage suite à sa courte mais précieuse victoire face à Maurice (1-0). Elle a obtenu sa revanche au meilleur moment car l'on se souvient que l'an dernier, les Zèbres avaient été battus par Maurice sur le score de 2-1. Après ce succès inaugural, Il faudra donc confirmer pour se rapprocher de la qualification pour le carré d'as.

Maurice est également dans une situation délicate après avoir connu la défaite jeudi. Son adversaire namibien plane, en effet, sur cette phase de groupe. La Namibie a inscrit 8 buts jeudi. La machine est donc en marche et prête à tout écraser sur son passage. Devant son public, Maurice tentera de sonner la révolte.

Finaliste malheureux l'an dernier, les Mauriciens n'ont pas encore dit leur dernier mot. Ils savent que la tâche sera compliquée mais pas impossible dans la mesure où les Namibiens ont montré quelques faiblesses en défense, encaissant trois buts seychellois. Il faudra s'appuyer là-dessus pour assurer la survie dans la poule A. Au cas contraire, l'élimination sera déjà actée bien avant la dernière journée de groupes

Afrique du Sud

Habib El Malki s'entretient avec la présidente du Parlement sud-africain

Le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, s'est entretenu, vendredi au siège du… Plus »

Copyright © 2018 Confederation of African Football. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.