23 Juillet 2018

Mali: Lancement d'une caravane pour «des élections apaisées»

Photo: URD
Le candidat à l’élection présidentielle, Soumaïla Cissé, à Bamako devant près de 50 000 personnes

La campagne se poursuit au Mali où le premier tour de la présidentielle est prévu ce dimanche. Le climat n'est pas forcément des plus sereins puisque l'opposition dénonce des fraudes en préparation. Sous l'initiative du PNUD, Programme des Nations unies pour le développement, ce week-end, une opération a été lancée à Bamako. Son nom : « Caravane pour des élections apaisées ».

La caravane composée de motocyclistes précédés d'un gros camion arrive sur un terrain de football. L'opération de sensibilisation commence à Bamako : « Les cartes d'électeurs pour le scrutin du 29 juillet ! ».

Aboubacar Coulibaly, directeur pays du Programme des Nations unies pour le développement, PNUD, nous donne des détails sur l'opération : « Des milliers de jeunes sont mobilisés à travers cette initiative, 'Votons en paix'. Cela vise l'ensemble des jeunes du Mali, et nous voyons que la caravane mobilise un nombre important de jeunes à Bamako ».

Parmi les jeunes chargés de mener la campagne de sensibilisation, un sujet revient : les sorties de l'opposition malienne sur la fiabilité du fichier électoral.

Une préoccupation pour ses électeurs : « C'est obligatoire. Et c'est nécessaire pour apaiser quand même la tension de la population... Je crois qu'à partir du moment où on assiste à cette crise-là, tous les Maliens doivent rester unis », peut-on entendre.

La caravane pour des élections apaisées sillonnera les six communes de la capitale malienne.

En savoir plus

Soumaïla Cissé, le chat échaudé

L'équipe du chef de file de l'opposition au Mali, Soumaïla Cissé, l'un des principaux candidats… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.