Guinée: La bourse du travail militarisée, des syndicalistes violentés

Photo: Le Pays
violences
23 Juillet 2018

La grève générale et illimitée déclenchée ce lundi 23 juillet 2018 par la confédération nationale des travailleurs de Guinée (CNTG) et l'Union syndicale des travailleurs de Guinée (USTG) a pris une autre tournure ce matin.

Selon le syndicaliste Sidy Diallo, depuis l'aube la bourse du travail est encerclée par des éléments des forces de l'ordre.

Des syndicalistes qui avaient débuté la marche à Kaloum ont été violentés et dispersés au niveau du marché Niger.

Aux dires du syndicaliste, ses pairs se réunissent en se moment même pour prendre de nouvelles décisions.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.