23 Juillet 2018

Guinée: Marche de la colère - Des manifestants dispersés par des forces de l'ordre

Photo: Le Pays
violences

Comme on s'attendait, la marche pacifique projetée par les forces sociales risque de tourner à une autre allure. Pendant que la société civile se mobilisait pour commencer la manifestation ce lundi 23 juillet contre l'augmentation du prix du carburant, les forces de l'ordre ont dispersé les manifestants à travers de gaz lacrymogènes avant de les pourchasser dans les quartiers.

Le gouvernorat de la ville de Conakry a sorti un communiqué à la veille interdisant la ténue de cette marche.

Une décision que les forces sociales ne compte pas obeillir, car pour elle, c'est une violation de la constitution. Leur grève est déjà permise par les responsables des différentes communes de Conakry.

En savoir plus

La bourse du travail militarisée, des syndicalistes violentés

La grève générale et illimitée déclenchée ce lundi 23 juillet 2018 par la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Aminata.com. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.