Mali: Présidentielle malienne - La SG de l'OIF appelle à "un climat de confiance"

Photo: URD
Le candidat à l’élection présidentielle, Soumaïla Cissé, à Bamako devant près de 50 000 personnes

Dakar — La secrétaire générale de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF), Michaëlle Jean, appelle la classe politique malienne et les institutions en charge des élections dans ce pays, "à œuvrer en faveur d'un climat de confiance pour un processus électoral consensuel et transparent", à l'occasion de la présidentielle du 29 juillet.

Dans un communiqué transmis lundi à l'APS, Mme Jean a fait part de "sa très vive préoccupation" au sujet de la mise en ligne d'un fichier électoral qui ne serait pas conforme au fichier validé par le comité national d'audit avec le soutien des experts de l'OIF.

"J'encourage ainsi toutes les parties prenantes, la classe politique et les institutions en charge des élections, à œuvrer en faveur d'un climat de confiance pour un processus électoral consensuel et transparent", déclare-t-elle dans des propos rapportés par le communiqué.

Elle assure que l'OIF "reste résolument engagée et disponible pour continuer d'apporter son appui à la tenue de cette élection présidentielle, qui marque une étape décisive dans la consolidation de la paix et de la démocratie au Mali".

Michaëlle Jean, qui "suit avec une très grande attention le déroulement du processus électoral au Mali", exhorte selon le communiqué "l'ensemble des parties prenantes à maintenir une démarche inclusive et consensuelle autour du seul fichier dûment validé par le comité national d'audit avec le concours technique de l'OIF, et capable de garantir un processus électoral crédible".

"Dans ce cadre, la mission de l'OIF conduite par M. Dileita Mohamed Dileita, sera de nouveau déployée à Bamako dès demain", à moins d'une semaine du premier tour de l'élection présidentielle, annonce le communiqué.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.