Angola: Le Kenya passe une expérience de gestion de l'environnement du pays

Luanda — La République du Kenya a exprimé lundi sa volonté de transmettre son expérience dans le domaine de la gestion de l'environnement et de l'écotourisme en Angola, afin de mieux tirer profit de son potentiel touristique.

Ces propos sont de la ministre d'Etat et des Affaires étrangères et Commerce international du Kenya, Monica Juma, qui a débuté dimanche une visite de deux jours en Angola visant le renforcement de la coopération bilatérale.

A la fin des pourparlers officiels entre les délégations de l'Angola et du Kenya, Monica Juma a déclaré que son pays, situé en Afrique de l'Est, possédait un écosystème très développé et sophistiqué, et pouvait passer son expérience à l'Angola, dans l'art de l'hospitalité et hôtel.

Elle a souligné les niveaux atteints par son pays dans le développement de l'économie et du tourisme.

Monica Juma a invité le ministre angolais des Relations extérieures, Manuel Augusto, à se rendre au Kenya afin d'approfondir les discussions dans ce domaine et d'autres.

L'invitation est également faite aux investisseurs angolais liés au secteur du tourisme, pour en apprendre davantage sur les «paquets touristiques» offerts par le Kenya.

Quant aux questions de sécurité avec la Somalie, un pays avec lequel le Kenya partage une frontière de 682 kilomètres de long, la ministre kenyane a dit qu'il y avait des progrès dans le secteur de la sécurité, bien qu'elle a admis qu'il y avait encore des défis à relever.

Outre le Kenya, Monica Juma a souligné qu'il y avait d'autres pays qui contribuaient à lutter contre la menace du terrorisme en Somalie, en vue de promouvoir le développement de ce pays d'Afrique de l'Est.

Elle a assuré que, en général, les Africains luttaient pour la paix durable sur le continent, pour qu'il y ait un environnement propice au développement et à faire prospérer l'économie africaine.

Le Kenya a l'emblématique vallée du Rift aussi connue comme la vallée du Grand Rift, inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Cette vallée est un complexe de failles tectoniques créé il y a environ 35 millions d'années, avec la séparation des plaques tectoniques africaines et arabes, un rift.

Cette structure s'étend du Nord vers le Sud pour environ 5000 kilomètres, du nord de la Syrie au centre du Mozambique, avec une largeur allant de 30 à 100 km, et la profondeur de quelques centaines à des milliers de mètres.

Les relations Angola/Kenya remontent depuis plusieurs années. En 2012, les États ont signé trois instruments juridiques, à savoir l'Accord général sur la coopération économique, scientifique, technique et culturelle.

Le Mémorandum d'accord sur les consultations politiques entre le Ministère des Relations extérieures et celui des Affaires étrangères et du Commerce international du Kenya, ainsi que l'accord sur la création de la Commission bilatérale, ont également été paraphés.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.