25 Juillet 2018

Mali: Fichier électoral - Le ministre livre ses explications aux politiques

Photo: Pierre René-Worms
Début du dépouillement

Rencontre mardi 24 juillet à Bamako entre le ministre malien de l'Administration territoriale et la classe politique, notamment les représentants des candidats à la présidentielle de dimanche. L'objectif était de rassurer les uns et les autres sur la fiabilité du fichier électoral, décrié par la coalition qui soutient la candidature de l'opposant Soumaïla Cissé. Les représentants de cette coalition n'ont pas assisté à la rencontre.

La rencontre a été boycottée par les représentants de la coalition qui soutient à l'élection présidentielle, le chef de file de l'opposition Soumaïla Cissé. Raison invoquée : « On ne demande qu'une chose, que le bon fichier électoral soit mis en ligne, nos experts l'analyseront. »

Du côté du ministère malien de l'Administration, le discours est différent. Aux responsables politiques qui sont venus à la rencontre, Mohamed Ag Erlaf, ministre de l'Administration territoriale, a déclaré qu'il n'y a pas deux fichiers, mais bel et bien un seul, un fichier « fiable ».

Mais pourtant, les partisans du chef de file de l'opposition parlent au sujet du fichier mis en ligne de « doublons » de près d'un millier de bureaux de votes fictifs.

Face à toutes ces observations et accusations, le ministère répond que c'est loin de la réalité. Mohamed Ag Erlaf évoque des manipulations techniques. Le responsable du fichier électoral, le général Siaka Sangaré, insiste lui aussi sur la partie technique. Quand on va dans la base de données, les choses sont claires, dit-il. Mais une application dans le système informatique ne serait pas mise à jour. Pour le moment, sur ce dossier, c'est le dialogue de sourds entre le ministère et la coalition, à quelques jours du premier tour du scrutin.

En savoir plus

Polémique persistante et inquiétante sur le fichier électoral

L'opposition maintient ses reproches alors que le scrutin doit se dérouler dimanche. Certains experts mettent… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.