25 Juillet 2018

Sénégal: Couverture maladie universelle - Encore 5 milliards de FCfa dus aux structures de santé

Interpelé sur la dette due aux structures sanitaires, le Directeur général de l'ACmu, Dr Bocar Mamadou Daff, a révélé que l'Agence devait 12 milliards de FCfa aux hôpitaux, postes, centres de santé et structures privées.

« Nous avons payé 7 milliards de FCfa », a fait savoir le Dr Bocar Mamadou Daff qui, pour justifier cette dette, a rappelé que tous les systèmes de couverture maladie qui se construisent ont des dettes, des déficits et des écarts entre les services offerts et le paiement des factures.

« Cependant, nous sommes loin des déficits d'autres pays comme le Ghana où l'on parle du milliard de dollars, de la France où, chaque année, le déficit est de près de 5 milliards d'euros », a-t-il donné en exemple.

« Mais, le rôle de l'ACmu est de maitriser ces déficits en liaison avec les prestataires de soins. Nous avons une responsabilité partagée, car nous avons le même objectif : permettre aux populations d'accéder à des soins de qualité.

Cela suppose l'existence des services mais aussi leur accessibilité », a expliqué le Dr Daff.

Sénégal

Coupe du monde FIBA 2018 (F) - Le Nigeria et le Sénégal dans l'histoire

Dimanche historique pour le basketball africain. Le Sénégal notamment a offert une première… Plus »

Copyright © 2018 Le Soleil. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.