25 Juillet 2018

Sénégal: Touba - Ousmane Sonko reçu par le Khalife général des Mourides

En visite à Touba, le leader du parti, Pastef, a été reçu par le Khalife général des mourides. Il a effectué la prière de la mi-journée à côté du guide religieux. Ousmane Sonko s'est vivement réjoui des prières reçues.

«Ce n'était pas une audience politique. Nous devons protéger nos leaders religieux en évitant de les impliquer dans les querelles politiciennes.

Cela leur permet de mieux jouer leur rôle de régulateurs sociaux et d'être à l'écoute de toutes les parties prenantes du processus politique », a déclaré le leader de Pastef à sa sortie d'audience.

Ousmane Sonko a ensuite dit toute sa solidarité avec le Front de l'opposition, mais aussi son soutien pour la validation de la candidature de Karim Meissa Wade et celle de Khalifa Sall.

«Nous sommes dans un parti différent du Pds, mais, si je n'avais pas l'intime conviction qu'il n'avait pas raison, je n'aurais jamais manifesté ce soutien.

Nous considérons que c'est une forfaiture, une fois de plus, du gouvernement de Macky Sall, qui est inacceptable. J'en appelle à une solidarité et à la mise en place d'un Front commun de toute l'opposition », a lancé le leader de Pastef.

Pour le cas Khalifa Sall, Ousmane Sonko a estimé qu'il y a des abus inexplicables et injustifiables. « On ne peut pas manipuler la Constitution et le code électoral dans le but exclusif d'écarter des candidats, et ce, à moins de 7 mois de l'élection présidentielle », a laissé entendre le leader de Pastef.

Ousmane Sonko a, par ailleurs, dit son soutien aux commerçants dans leur bataille contre « l'implantation sauvage des magasins Auchan », qui, a-t-il dit, fait du « dumping ». Il a invité les Sénégalais à refuser la vampirisation de notre économie.

Sénégal

CAN 2019 - La CAF change l'arbitre de la finale

Ayant désigné dans un premier temps, l'arbitre Sud-Africain Victor Gomes pour la finale de la CAN 2019, la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.