25 Juillet 2018

Sénégal: Séminaire de renforcement des capacités - Les attachés parlementaires à l'école de la diplomatie

Le ministre du Travail, du Dialogue social, des Organisations professionnelles et des Relations avec les institutions, Samba Sy a présidé, hier, l'ouverture du séminaire de renforcement des capacités des attachés parlementaires sur le thème « La ratification des instruments juridiques internationaux ».

Une soixantaine d'attachés parlementaires, issus de différents ministères, prennent part à cette session de formation de deux jours. L'objectif est d'amener les bénéficiaires à mieux comprendre comment fonctionne la diplomatie, mais également les procédures de négociation et d'adhésion aux conventions, aux traités et aux accords internationaux.

De façon spécifique, il s'agit pour la Direction des relations avec les Institutions (Dri), organisatrice de ce séminaire, d'outiller les attachés parlementaires afin de les amener à mieux connaître les procédures de ratification des instruments juridiques internationaux.

« Le thème tient sa pertinence tout à la fois de son contenu que de son caractère actuel. Car il nous rappelle le rôle éminemment glorieux que les diplomates sénégalais ont joué dans l'histoire des relations diplomatiques et de bon voisinage de notre pays avec les Etats du monde en général et de l'Afrique en particulier en s'adossant toujours sur le respect de nos engagements internationaux », a dit Samba Sy, qui a ajouté que l'actualité du thème se rapporte « comme nul ne saurait l'ignorer au pétrole et au gaz » découverts au large de nos côtes, donc nécessairement à nos rapports avec les autres pays voisins comme la Mauritanie avec qui, souligne-t-il, le Sénégal vient de signer « un excellent accord » de partage des ressources ».

Selon Samba Sy, le tournant décisif que notre pays est en train d'opérer dans sa marche économique a nécessité la mobilisation des instruments politiques et juridiques de ratification, mais aussi des hommes et femmes soucieux du devenir de notre nation.

«Ce qui s'est traduit, dans les faits, par des prises de position objectives de nature à s'entourer de toutes les garanties pour adopter ou non des accords», a soutenu le ministre, saluant vivement le travail de la Dri qui a inscrit, dans ses projets et programmes, le renforcement des capacités des ressources humaines de l'Etat.

L'assistant parlementaire exerce un métier de l'ombre. Ses missions sont purement administratives, ou au contraire font appel à des compétences très spécifiques.

Dans un passé récent, la Dri avait initié des séminaires, toujours en faveur des attachés parlementaires, sur « Les droits et obligations de l'agent du service public» et «Le processus budgétaire ». Des thèmes riches et variés, mais avec les mêmes objectifs : aider l'attaché parlementaire à mieux aider les parlementaires.

Sénégal

Human Rights Watch dénonce les violences sexuelles dans les collèges

Dans un rapport publié le 18 octobre, à Dakar, l'ONG américaine a indexé des abus dont les… Plus »

Copyright © 2018 Le Soleil. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.