Mali: Hamed Sow face à la presse - « Le Mali a besoin de sang nouveau »

25 Juillet 2018

Dr Hamed Sow, président du parti RDT fustige la situation actuelle du Mali dû àr l'incompétence des hommes de main du président IBK. Pour lui, la solution du Mali passe par le choix des personnes à même de se sacrifier pour le Mali.

Après plusieurs mois de break sur la scène politique, l'ancien ministre des Mines, de l'Energie et de l'Eau, Dr Hamed Sow, à quelques jours de l'élection présidentielle, a décidé de rompre avec le silence. Le président du parti RTD était devant la presse lundi, 23 juillet.

Occasion pour le PDG de Tech africaine leader (basé à Lomé) de brosser la situation socio-économique et politique du Mali. Secteur par secteur, Dr Sow analyse les avancées et les échecs du régime d'IBK de 2013 à 2018. Si Hamed Sow dit avoir soutenu IBK à l'élection présidentielle 2013, ce n'est pas le cas en 2018. A ses dires, l'espoir suscité par les Maliens sur la personne d'IBK pour apporter les solutions aux problèmes des Maliens n'a pas été comblé. Selon lui, beaucoup d'erreurs ont été commises dans la gouvernance du président IBK. « Tous les secteurs de développement ont été touchés par la mal gouvernance », a souligné le patron du parti RTD.

Comme solution aux maux qui gangrènent le pays, Dr Sow propose une nouvelle forme de gouvernance avec des hommes capables d'apporter le vrai changement.

Le RDT a soutenu IBK, a été membre de la majorité présidentielle de 2013 à 2018, mais a refusé de signer la plateforme visant à soutenir IBK pour un second mandat.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Echos

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.