Afrique: Le continent au cœur du sommet des Brics

Le président Cyril Ramaphosa reçoit le président de la République populaire de Chine Xi Jinping avant le forum des entreprises du BRICS à Johannesburg en juillet 2018.
25 Juillet 2018

Le 10ème sommet des Brics, comprenant le Brésil, la Russie, l'Inde, la Chine, et l'Afrique du Sud, s'est ouvert ce mercredi à Johannesburg. La rencontre se tient sur fond de rivalités commerciales avec les États-Unis.

L'enjeu premier de ce sommet, lancé en 2009, vise à renforcer les échanges économiques et commerciaux entre les cinq puissances qui occupent une place de plus en plus importante au sein de l'économie mondiale. Rassemblant plus de 40% de la population mondiale, les BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) ont aussi pour ambition d'essayer de contrer la domination économique des puissances occidentales, en particulier des Etats-Unis de Donald Trump.

Les dirigeants des cinq puissances, le russe Vladimir Poutine, le chinois Xi Jinping, le brésilien Michel Temer, le sud-africain Cyril Ramaphosa et le premier ministre indien Narendra Modi mettront à profit ces deux jours pour débattre de la "Collaboration en vue d'une croissance inclusive et d'une prospérité partagée".

Les bénéfices de l'Afrique

Le continent africain profite déjà de nombreux investissements de la Chine. Preuve de l'intérêt de Pékin pour le continent, la série de visites qu'a effectuées, il y a quelques jours le président chinois, Xi Jinping au Sénégal et au Rwanda. Le Rwanda qui a d'ailleurs accueilli juste après, le premier ministre indien, Narendra Modi, à Kigali. Avec à la clé de nombreux contrats.

Banque de développement

Les cinq puissances émergentes ont par ailleurs créé, en 2017 à Johannesburg, une nouvelle Banque de développement des BRICS. Des pays africains, non membres de ces BRICS, pourraient faire partie de cette nouvelle entité.

Selon Sébastien Périmony, expert de l'Institut Schiller sur l'Afrique et spécialiste des relations sino-africaines, "le modèle et les liens d'amitié et de coopération qui ont été développés entre, particulièrement, la Chine et l'Afrique du Sud est un vrai modèle de coopération stratégique durable. Et donc, ce modèle sera appliqué pour les autres pays d'Afrique."

En plus des dirigeants des Brics, de nombreux chefs d'Etat, dont le Turc Recep Tayyip Erdogan, plusieurs dirigeants africains ont été conviés à ce 10ème sommet des Brics. Le Rwandais Paul Kagame, l'Angolais Joao Lourenço, l'Ougandais Yoweri Museveni le Togolais Faure Essozimna Gnassingbé.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Deutsche Welle

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.