Afrique de l'Ouest: Un pas de plus pour les pays de l'UEMOA vers l'intégration régionale !

communiqué de presse

Un atelier régional sur la facilitation des échanges s'est tenu à Ouagadougou du 24 au 27 juillet. La rencontre, visant l'adoption d'une approche régionale pour la mise en œuvre de l'Accord sur la facilitation des échanges (AFE) de l'OMC, s'inscrit dans le cadre de l'accélération de la dynamique d'intégration régionale des pays francophones de l'Afrique de l'Ouest, soutenue par l'Union européenne, la Commission de l'Union économique et monétaire des états d'Afrique de l'Ouest (UEMOA) et le Centre du commerce international (ITC).

La récente entrée en vigueur de l'AFE de l'OMC, en 2017, soumet désormais les Etats membres à l'obligation légale de mettre en place une série de réformes visant l'accroissement de la transparence, de la prévisibilité et de l'efficacité des procédures aux frontières.

En vue d'influer sur les pesanteurs qui freinent le développement des échanges, des représentants des ministères du commerce, du secteur privé et de l'administration des douanes des huit Etats membres de l'UEMOA ont entamé un processus de concertation pour harmoniser leur méthode de mise en œuvre de certaines dispositions de l'AFE.

Dans cet esprit, les membres des Comités nationaux de facilitation des échanges (CNFE) et le secteur privé Burkinabé ont aussi été sensibilisés à l'impact du numérique sur la transparence et la facilitation des échanges régionaux.

La rencontre a été l'occasion de présenter deux initiatives développées par la Commission de l'UEMOA mise en œuvre avec le renfort de l'ITC dans le cadre du Projet d'appui à la compétitivité du commerce et à l'intégration régionale de l'UEMOA (PACCIR): la publication du Rapport 2017 de la surveillance commerciale et la mise en place du système régional d'alerte des obstacles au commerce dans la l'espace UEMOA, un outil permettant au secteur privé de signaler aux autorités les entraves aux opérations commerciales dans la sous-région.

La réunion a par ailleurs permis de progresser sur certaines initiatives soutenant la traçabilité des produits dans l'espace UEMOA : la validation des plans d'actions nationaux et communautaire pour la dématérialisation du Certificat d'Origine UEMOA ainsi que l'étude portant sur la mise en place du code à barres au sein des pays de la zone.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ITC

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.