Mali: Présidentielle - Le Premier ministre a reçu des candidats de l'opposition

Le Premier ministre, Soumeylou Boubèye Maïga, recevait ce samedi matin à la Primature plusieurs candidats de l'opposition.

Au Mali, moins d'un jour avant l'ouverture du scrutin présidentiel, dimanche 29 juillet, plus question de meeting de campagne, ni de prise de parole.

La campagne électorale est terminée pour les 24 postulants à la présidence malienne, mais ce samedi, il subsiste encore des questions et des doutes, notamment sur la fiabilité du fichier électoral. C'est la raison pour laquelle le Premier ministre, Soumeylou Boubèye Maïga, recevait, ce samedi matin, plusieurs candidats de l'opposition. La rencontre a débuté vers 10h30, heure locale, dans les locaux de la primature.

Les candidats ou leurs mandataires sont arrivés dans une ambiance très détendue. Accolades et grands sourires se sont succédé. Ils sont environ une dizaine. Tous ne sont pas présents ou représentés mais les têtes d'affiche sont là, à savoir Soumaïla Cissé ou encore Cheick Modibo Diarra. Le président Ibrahim Boubacar Keïta est, quant à lui, représenté par l'ancien ministre, Mamadou Gaoussou Diarra.

Le Premier ministre est arrivé peu après. Soumeylou Boubèye Maïga s'est d'abord entretenu avec les observateurs internationaux, notamment de l'Union européenne et de l'Union africaine.

Une atmosphère chaleureuse donc, ce qui n'a pas empêché de rentrer rapidement dans le vif du sujet. D'après des sources observatrices, très vite la question de la sécurité a été abordée, une question d'autant plus cruciale que les groupes jihadistes se sont manifestés au travers d'une vidéo postée, il y a quelques heures, sur internet.

Il faudra aussi évoquer les communes où les représentations de l'Etat sont insuffisantes selon l'opposition, et puis il y a la très problématique question du fichier électoral.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.