Congo-Kinshasa: La candidature de Monsengwo à la présidentielle fait débat

Joseph Kabila Président de la RDC , Moïse Katumbi leader du parti politique "Ensemble pour le Changement", Jean Pierre Bemba Fondateur du Mouvement de Libération du Congo (MLC)

C'est le débat autour d'une éventuelle candidature du cardinal Monsengwo à la future présidentielle. L'archevêque de Kinshasa affirme qu'il n'est pas candidat. Déception donc chez ceux qui lui ont demandé de se mettre dans la course à la présidentielle.

Joint par téléphone, le cardinal Monsengwo Laurent Pasinya n'y est pas allé par quatre chemins. « Je n'ai jamais posé ma candidature à la présidence de la République. Moi, j'ai autre chose à faire », a-t-il déclaré. Pour l'archevêque de Kinshasa, la réponse a été déjà donnée par le Comité laïc de coordination.

Dans un communiqué, les animateurs de cette structure de l'église catholique avaient en effet assuré que « le cardinal Monsengwo n'est pas candidat ni à la présidence de la République, ni au poste d'administrateur d'une éventuelle transition ».

Quelques regroupements de nombreux citoyens congolais ont amorcé une démarche en direction du cardinal pour qu'il soit leur candidat à la prochaine présidentielle. Selon l'ancienne ministre Odette Babandoa, « le prélat correspond à l'image d'un homme intègre, bon gestionnaire pour diriger le pays ».

Mais l'entourage de l'ancien président de la Conférence nationale souveraine et du Haut conseil de la République-Parlement de transition pendant les années 1990 craint que l'initiative ne puisse être récupérée par des gens malveillants pour ternir l'image de l'intéressé. Le cardinal Monsengwo Laurent Pasinya et l'église catholique sont déjà la cible de certains médias de Kinshasa.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.