30 Juillet 2018

Cameroun: RDPC - L'Est mobilisée pour Paul Biya

Déjà plus de 55 millions de F collectés pour la campagne électorale, lors du meeting de soutien organisé par les forces vives de la région samedi dernier à Bertoua, sous la présidence de Joseph LE.

La région de l'Est dans son ensemble est prête à porter vers la victoire son candidat, S.E Paul Biya, lors de la prochaine élection présidentielle d'octobre 2018. Suite à la déclaration de candidature du chef de l'Etat, président national du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC), les forces vives de la région ont exprimé leur soutien lors d'un meeting organisé samedi dernier, à la maison du parti de Bertoua.

« L'Est dans son ensemble, dans toutes ses composantes et sensibilités sociopolitiques est désormais debout et prête à porter son champion vers la victoire », déclare notamment Joseph LE, ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative, à l'initiative de l'assise.

A ses côtés entres autres, Ernest Gwaboubou, ministre des Mines de l'Industrie et du Développement technologique, Armand Ndjodom, secrétaire d'Etat auprès du ministre des Travaux publics, en charge des routes, Bernard Wongolo, secrétaire général-adjoint du Sénat et qui assure par ailleurs la coordination par intérim de la délégation permanente régionale du RDPC, les directeurs généraux du Port autonome de Douala, Cyrus Ngo'o et de Camwater, Gervais Bolenga.

Ce rassemblement ne concernait pas que le RDPC, puisqu'il y avait également les formations politiques qui ont fait le choix de se rallier à la candidature du chef de l'Etat. Entre autres, l'ANDP, l'UNDP, l'UPC...

Pour l'Est en effet, l'heure est venue de renouveler le pacte de confiance qui lie la région au président de la République. Un pacte de confiance, depuis toujours respecté et honoré. « L'Est est le fief du président Paul Biya », renchérit Badel Ndanga Ndinga, président de la Commission départementale du RDPC dans le département du Lom et Djerem.

Pour les élites et l'ensemble des forces vives de la région, il ne fait aucun doute que l'Est sera dans le peloton de tête des régions qui auront plébiscité le président de la République, au soir du 7 octobre prochain.

« Pour l'Est, le choix est fait. Celui de renouveler le pacte de confiance dont nous savons les fruits et les retombées », pense Joseph LE. Ce, en confiant la tête du pays à un homme d'Etat qui a fait ses preuves, un Républicain, farouche défenseur de l'unité, de l'intégrité et de la stabilité du Cameroun.

Un homme pétri d'expérience en somme, contrairement à ses challengers. Et, afin de soutenir la campagne électorale de son candidat, les forces vives ont collecté séance tenante, plus de 38 millions de F. Une somme qui s'ajoute aux 17 millions 250 mille F déjà engrangés depuis le lancement de l'opération, soit déjà plus de 55 millions de F collectés. Et ce n'est pas tout.

L'opération va se poursuivre jusqu'à la veille du lancement de la campagne électorale, car l'ambition ici est de récolter 150 millions de F. La manifestation s'est achevée à la tombée de la nuit par une marche de soutien au président de la République, Paul Biya, après la lecture de la motion de soutien.

Cameroun

Nord-Ouest, Sud-Ouest et Ouest - Aucune situation de famine

Lors d'un point de presse hier, le ministre de l'Agriculture et du Développement rural est revenu sur la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.