Zimbabwe: Le décompte des voix se poursuit après la présidentielle

Photo: The Herald
Le président Emmerson Mnangagwa et les membres du Zanu-PF.
31 Juillet 2018

Les zimbabwéens attendent avec impatience les premiers résultats des élections historiques de lundi, censées sortir leur pays de sa crise économique et politique, après près de quatre décennies sous Robert Mugabe.

Des millions de Zimbabwéens ont voté lundi. Le décompte des voix est toujours en cours. La commission électorale du Zimbabwe a annoncé mardi que selon les chiffres préliminaires, le taux de participation allait de 60 à 78%.

"D'après les statistiques recueillies jusqu'à présent, le taux de participation varie de 60 à 78% dans certaines régions. En raison des problèmes de communication, la commission n'a toujours pas reçu les chiffres de certaines régions éloignées. Le dépouillement du scrutin et la collecte se font à différents niveaux dans le pays : Nous avons déjà dépouillé les bulletins de la plupart des bureaux de vote. Mais nous devons passer par un processus de vérification, ce que nous faisons maintenant", a affirmé Priscilla Chiguma, présidente de la Commission électorale du Zimbabwe.

Les observateurs internationaux ont souligné quelques problèmes, mais ont indiqué qu'il n'était pas sûrs qu'ils sont de nature à manipuler les élections.

"Maintenant nous essayons de voir si le décompte est transparent, inclusif, et qu'il reflète la volonté du peuple dans les urnes afin que personne ne conteste les résultats", aindiqu Elmar Brok, chef de la mission européenne chargée de surveiller les élections au Zimbabwe.

Ce mardi, les deux candidats en course avaient affirmé avoir gagné les élections. Les résultats finaux des élections présidentielles, sont attendus pour le samedi 4 aout, pour ce premier tour.

Et quant aux millions de votants, une bonne partie d'entre eux sont juste satisfaits de pouvoir changer de président pour la première fois depuis 1980.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Deutsche Welle

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.