31 Juillet 2018

Sénégal: UEMOA - L'égérie burkinabé, Hadja Sally Kinda, Directrice de Coris Baraka décrypte l'écosystème de la finance islamique

Hadja Sally Kinda, Directrice de Coris Baraka s'impose comme l'égérie de la nouvelle ère de la finance islamique sur le marché financier de la zone UEMOA. Elle tisse sa toile. Confidentiel Afrique revient sur les grandes lignes de ses réflexions qu'elle a partagées avec d'eminents experts malaisiens de la finance islamique au cours de son séjour dans ce pays surnommé le Dragon asiatique. Sans langue de bois, Hadja Sally Kinda fait une immersion dans l'écosystème de cette branche aux perspectives prometteuses.

Le Sénégal, pionnier dans la région

La finance islamique vise l'ensemble des activités financières et commerciales qui respectent les principes du droit et de la jurisprudence islamiques, communément appelés Charia ou loi islamique. Elle est une finance éthique, non spéculative et basée sur l'économie réelle.

La BCEAO dans son Instruction 002-003-2018 rentrée en vigueur le 21 Mars 2018 distingue deux catégories les Etablissement de Crédit exerçant exclusivement l'activité Bancaire conforme aux principes et règles de la Finance Islamique et les Etablissements de Crédit l'exerçant partiellement à travers une Branche dédiée.

Dans l'espace UEMOA, les expériences dans le secteur bancaire restent limitées à la Banque Islamique du Sénégal, la Banque Islamique du Niger, et plus récemment celle du Groupe Coris avec la mise en place de la Branche Islamique à CBI SA en Juillet 2015, suivie de celle du Mali et du Sénégal en Mai 2018, la Côte d'Ivoire et le Bénin en Juin 2018.

Au Sénégal, même si on note un intérêt de plus en plus croissant, la finance islamique reste au stade embryonnaire dans un pays où le secteur bancaire est en croissance avec un total bilan de 6 238 milliards de FCFA à fin décembre 2016(Rapport annuel de la Commission Bancaire 2016- Site BCEAO).

Aujourd'hui le secteur compte 25 banques et 4 établissements financiers. Les données sur la Finance Islamique sont très modestes comparées à celles de la finance classique.

Banque ismamique du Sénégal et CBI Baraka; deux poids lourds du secteur

Dans le secteur de la banque, nous notons comme acteurs la Banque Islamique du Sénégal, et la Branche Islamique de Coris Bank International du Sénégal CBI Baraka dénommée CBI BARAKA.

Concernant les acteurs de la micro finance, seul le Partenariat pour la Mobilisation de l'Epargne et du Crédit Au Sénégal (PAMECAS) est actif à travers son Département Finance Islamique (DEFI), la Mutuelle d'épargne de Crédit Islamique du Sénégal (MECIS) ayant suspendu ses activités.

Sur le secteur de l'intermédiation financière CGF Bourse a mis sur le marché une offre de Fonds Communs de Placement(FCP) conformes charia dénommée « FCP Al Baraka ».

Nous avons une offre de TAKAFUL avec la société SEN ASSURANCES à travers SENVIE qui est une solution d'assurances vie conforme aux principes et règles de la Finance Islamique.

Émulation et grand intérêt vis-à-vis des produits halal

Les Etats de l'UEMOA ont montré un intérêt de plus en plus pour les produits de la Finance Islamique, en l'occurrence les obligations conformes charia, les Sukuk. Le l'Etat du Sénégal est à sa deuxième émission, qui lui a permis de lever des fonds pour soutenir sa croissance pour un Sénégal émergeant.

Sur le plan de la formation, trois programmes de masters sont disponibles à ce jour. Il s'agit du Master en Finance Islamique lancé par l'Institut de Formation en Administration et en Création d'Entreprises (IFACE) de la Faculté des Sciences Economiques et de Gestion (FASEG) de l'UCAD, en partenariat avec CIFIA Academy ; le Master en Finance Islamique lancé par le CESAG en partenariat avec la BID et celui initié par BEM Management business School.

Le Sénégal constitue aujourd'hui une place de référence de l'espace UEMOA dans l'offre de produits financiers islamiques. Toutefois, force est de reconnaitre que cette offre reste encore limitée pour une population de seize (16) millions d'individus, à 95% de confession musulmane. Des résultats d'études (Rapport 2011-2012 relatif à l'étude sur la revue du cadre réglementaire du système financier en vigueur pour le développement de la finance islamique au sein de l'UEMOA commanditée par le Ministère de l'Economie et des Finances du Sénégal)disponibles confirment l'existence du besoin qui tient d'abord au faible taux d'inclusion financière(enquête sur la situation de Référence de l'Inclusion Financière au Sénégal (ESRIF) commanditée en 2017 par le Ministère de l'Economie et des Finances du Sénégaldans le pays). Le taux de bancarisation à fin Décembre 2016 ressort à 18,5%(note d'information 4ème trimestre 2017 N° 52 de la BCEAO - Site BCEAO)

Les résultats d'une enquête sommaire témoignent d'un intérêt pour 61.5% de l'échantillon interrogé.

L'offre de produits financiers constitue une réelle opportunité pour ceux qui désirent mener des activités financières en conformité avec leurs convictions religieuses ou tout simplement pour sa qualité de service (la Finance islamique : enjeux et opportunités au Sénégal : mémoire de fin d'études 7ème promotion 2012-2014 du CESAG de M Ibra Ndiaye sous la direction de Dr Abdou Diaw).

Le marché sénégalais de la finance islamique a un bel avenir devant lui. En effet, avec l'entrée en vigueur le 21 Mars 2018 du cadre règlementaire, une population à majorité musulmane(95%), la finance Islamique à travers ces différents instruments constituent une véritable opportunité pour le financement de l'économie, la relance de l'emploi, la lutte contre la pauvreté, l'amélioration des conditions de vie des citoyens et le développement des régions les plus défavorisées.

Pour atteindre ces résultats, il appartient aux différents acteurs de mettre en place un cadre propice pour une bonne vulgarisation par la sensibilisation et la communication.

Fiche technique

La finance islamique vise l'ensemble des activités financières et commerciales qui respectent les principes du droit et de la jurisprudence islamiques, communément appelés Charia ou loi islamique. Elle est une finance éthique, non spéculative et basée sur l'économie réelle.

Sénégal

Seize ans après, le pays pleure les victimes du naufrage du Joola

Le Sénégal commémore ce mercredi 26 septembre le 16e anniversaire du naufrage du Joola. Plus »

Copyright © 2018 Confidentiel Afrique. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.