2 Août 2018

Gabon: LBV - L'Ong Malachie célèbre la Journée internationale de la femme africaine

L'Ong Malachie a célébré hier, 31 juillet 2018, la journée internationale de la femme africaine. Organisée en partenariat avec l'Agence Nationale de Promotion des Investissements au Gabon, sous le thème : « Leadership féminin : révolution personnelle », la journée a réuni plusieurs femmes leaders gabonaises de la société civile, du monde politique et de l'entrepreneuriat.

L'évènement a été marqué par plusieurs communications dans des domaines multiples et variés mais avec un objectif commun : renforcer les capacités des femmes en matière de leadership.

Dans son mot d'ouverture, Mme Gwenaelle Simbi, au nom de la Présidente de l'Ong Malachie, a salué l'engagement des plus hautes autorités gabonaises en faveur des femmes. « Aujourd'hui, la parité entre les hommes et les femmes est devenue une priorité nationale, grâce à la volonté manifeste et au soutien du Président de la république, son Excellence Ali Bongo Ondimba, qui a institué la décennie de la femme, concrétisée par le plan d'action décennal de la femme gabonaise » a-t-elle rappelé. Pour la Présidente de Malachie, la lutte contre la pauvreté passe nécessairement par l'autonomisation économique des femmes : « l'investissement dans l'autonomisation économique des femmes est la voie fondamentale et la plus sûre vers l'égalité des sexes, l'éradication de la pauvreté et une croissance économique inclusive » a rappelé sa représentante.

Après le discours d'ouverture, les participantes ont eu droit à deux témoignages de femmes exceptionnelles qui ont partagé leurs expériences. Mme Francine Nkeze, mariée à l'âge de 20 ans, fonctionnaire à la douane, diplômée en droit, en relations publiques et en management, actuellement Directeur de cabinet du Ministre du pétrole et madame Angélique Ngoma, ancienne Ministre de la défense, député, ancienne DGA du Centre National des Œuvres Universitaires et ancienne chef d'établissement, major de sa promotion à l'Institut National des Sciences de Gestion.

Les deux leaders ont invité la gente féminine gabonaise à briser les tabous et les barrières afin de mettre leur potentiel et leurs qualités en avant, malgré les difficultés endogènes. « Il n'ya pas de sots métiers, il n'ya que des sottes gens » a rappelé l'honorable. « Soyez les meilleurs dans votre activité. Que vous soyez commerçante, fonctionnaire, étudiante, entrepreneur, faites preuve de courage et d'abnégation » a-t-elle lancé à l'endroit des femmes avant d'appeler à la solidarité féminine : « Aidons-nous, serrons-nous les mains, donnons la chance aux autres et gardons surtout notre dignité » a-t-elle martelé.

Pour leur part, Mme Rose Ogouebandja, Présidente de l'Ong Golden Women, et Mme Gwenaelle Simbi, Présidente de l'Ong FinanceSolid, ont orienté leurs interventions dans le domaine économique. La première a fait remarquer une croissance des chiffres dans le domaine de l'entreprenariat féminin au Gabon même si ces entreprises restent majoritairement individuelles. Occasion également d'inviter les femmes à mutualiser leurs compétences et leurs ressources afin de muter les entreprises individuelles en SUARL et en SARL. Gwenaelle Simbi a quant à elle penché sur l'intelligence financière notamment les stratégies d'épargne avant d'insister sur « les 7 habitudes des personnes qui réussissent dans la vie ». Il s'agit notamment d'être proactif (ne pas subir les évènements), avoir un objectif à atteindre, savoir gérer ses priorités, pensez gagnant-gagnant, chercher à comprendre l'autre avant de se faire comprendre, synergiser et affutez ses armes (par la formation).

Aussi, Jean François Migolet, expert international en développement personnel et changement de comportement, a exposé sur un principe de réussite universel : le principe de KEN (Kilomètre Extra Nécessaire) de Stephen Covey. Pour l'expert, ce principe stipule que la réussite nécessite des efforts supplémentaires indispensables, peu importe le domaine d'activité. Il s'appuie sur une règle : « offrir un service de qualité et d'excellence dans une attitude mentale positive »

Claude Marie Andtougou, quant à elle, a exhorté les femmes à privilégier les valeurs positives africaines pour une véritable révolution personnelle, collective et sociétale. Ces valeurs concernent notamment la solidarité, l'entraide, le respect, l'intégrité... elle a également insisté sur la valorisation de notre héritage culturelle.

A toute fin utile, cette célébration de la journée internationale de la femme africaine par l'Ong Malachie précède celle qui a eu lieu à Port-gentil, le week-end écoulé, sous le parrainage du Ministre Jean Fidel Otandault.

Gabon

Le casse-tête institutionnel face à l'absence d'Ali Bongo

L'absence du président Ali Bongo, hospitalisé en Arabie saoudite depuis le 24 octobre, est un vrai… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Gabonews. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.