2 Août 2018

Congo-Kinshasa: Les forces et les faiblesses de Jean-Pierre Bemba

Photo: Radio Okapi/Ph. John Bompengo
Le sénateur Jean-Pierre Bemba à Kinshasa, le 02/08/2018 après le dépôt de sa candidature à la présidentielle 2018

C'est une renaissance pour un homme politique qui a passé 10 ans en prison pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité. L'ancien seigneur de guerre a déposé sa candidature pour la présidentielle.

Depuis l'acquittement par la Cour pénale internationale (CPI) de Jean-Pierre Bemba, c'est toute la RDC qui est envahie par "le phénomène Bemba" dont le retour semble donner un nouveau souffle à un processus électoral jusque là plombé par les dissenssions internes et le refus du président sortant de laisser son fauteuil.

Selon le juriste et analyste politique Murhula Batumike Paterne, l'irruption inattendue de M.Bemba sur l'échiquier politique congolais met fin à la bipolarisation du climat politique que se partageaient la mouvance présidentielle et l'opposition. Le leader du Mouvement pour la libération du congo pourra aussi bénéficier de son expérience d'ancien vice-président de la RDC.

Forte mobilisation des Congolais

De Kinshasa à Lumbumbashi, en passant par le Katanga et jusque dans la diaspora, les Congolais traquent pour beaucoup la moindre information concernant l'opposant à Kabila. Est-il pour autant crédible ? Jean-Pierre Bemba a ses forces et ses faiblesses, selon le professeur congolais en poste en Autriche, Espérance-François Bulayumi, auteur du livre consacré à la RDC : "Qu'est-ce qui nous manque?". Une sorte d'esquisse sur les béatitudes politiciennes dans le pays. Cliquez sur la photo ci-dessus pour l'écouter.

Le retour annoncé de Katumbi

Des proches de l'opposant congolais Moïse Katumbi ont rencontré jeudi ( 02.08.18) la cheffe de la mission de l'ONU en République démocratique du Congo (Monusco) à la veille du retour annoncé de leur chef qui risque d'être arrêté dès son arrivée à Lubumbashi. M. Katumbi affirme qu'il va regagner vendredi (03.08.18) son pays pour déposer sa candidature a l'élection présidentielle en RDC.

Le ministère des Transports déclare avoir a reçu une demande d'autorisation d'atterrir, mais la réponse n'est pas encore parvenue à l'entourage de Katumbi selon les proches de l'opposant.

Dans un communiqué l'Association congolaise pour l'accès à la justice (ACAJ, une ONG congolaise) inivite le ministre de la Justice à "cesser les pressions politiques" qu'il exerce sur le parquet "pour qu'il arrête arbitrairement l'opposant Moïse Katumbi". Par ailleurs, l'ONG exhorte les autorités à appliquer des "mesures de décrispation politique" prévues dans un accord politique signé le 31 décembre 2016.

Moise Katumbi a été condamné à trois ans de prison dans une affaire de spoliation immobilière. Il est également poursuivi pour recrutement de mercenaires (procès renvoyé au 10 octobre).

En savoir plus

Jean-Pierre Bemba - Le SDF qui veut emménager à la Présidence

Comme à une course d'obstacles, les opposants congolais qui avaient quitté le pays pour cause d'ennuis… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Deutsche Welle. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.