Sénégal: Visite du ministre du commerce Alioune Sarr à la Sonacos - Pour le retour de l'huile d'arachide dans le consommer sénégalais

Privilégier l'huile d'arachide, obliger les commerçants et distributeurs à vendre cette huile, ce sont entre autres instructions qui vont être appliquées pour permettre à la Société nationale des oléagineux du Sénégal (SONACOS) S.A, d'écouler sa production. L'annonce est du ministre en charge du Commerce et du Secteur informel, Alioune Sarr qui était en visite à la SONACOS de Dakar hier, vendredi 3 août 2018.

Suite aux directives du protocole d'accord sur la commercialisation de l'huile brute et raffinée d'arachide qui a été signé avec les représentants de la SONACOS, du CAIT, de FKS et du Regroupement des acteurs du secteur de l'industrie et l'agroalimentaire de Touba (RASIAT), le ministre en charge du Commerce, Alioune Sarr, a visité la SONACOS, hier vendredi. «Cette visite s'inscrit dans les directives d'un protocole d'accord signé le 13 mars 208, qui faisait suite à la demande du président de la République, Macky Sall, de substituer l'huile à la consommation d'arachide», a-t-il dit.

Ainsi, pour soutenir cette industrie locale, le ministre chargé du Commerce et du Secteur informel compte adopter des instructions qui, selon lui, consistent en la mise en place d'une plateforme. «Une plateforme rendant obligatoire à tous commerçant de prendre au minimum 6% de son quota d'importation en huile locale sera mis en place. Ensuite, je donnerai instruction à la Direction du commerce intérieur pour qu'aucune importation ne soit autorisée tant que cette huile produite par la SONACOS et les producteurs ne soit éculée. C'est de l'engagement de tous les acteurs à privilégier l'huile d'arachide et nous continuerons à sensibiliser l'ensemble de la population sur la consommation de l'huile d'arachide», a-t-il poursuivi.

Par ailleurs M. Sarr appelle les commerçants et les grands distributeurs à se rapprocher de la SONACOS et de mettre en avant le consommé locale. Il ajoute qu'une organisation de la production sera faite. «Les formats de 250 ml à 5 litres seront exclusivement réservés à l'huile d'arachide. Je voudrai que l'ensemble des acteurs s'approchent de la SONACOS pour l'achat de cette huile» a-t-il insisté. Quand au directeur général de la SONACOS, Pape Dieng, il se dit satisfait de cette visite. Selon lui la SONACOS respecte toutes les normes et leur seul souhait c'est que leur huile puisse être achetée par les consommateurs. Toutefois le ministre appelle à une sensibilisation des consommateurs pour la consommation de l'huile d'arachide, afin de permettre un développement des industries locales.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.