5 Août 2018

Afrique: CAN U-17 - Le Cameroun et la Guinée Equatoriale en position de force

Après la première journée disputée samedi, le Nzalang Nacional de Guinée Equatoriale et les Lions indomptables du Cameroun ont pris une bonne option pour la conquête de l'unique place mise en jeu.

Les deux équipes ont, dans leur poule respective, fait montre d'une envie, d'une détermination et d'une soif de victoire.

Au stade Nkuantoma de Bata, la Guinée Equatoriale, après avoir été menée par la RD Congo à la mi-temps (1-0), est revenue au score pour finalement l'emporter sur le score de 2 buts à 1.

Les Equato-Guinéens se sont montrés plus véloces que les joueurs congolais qui, après leur première période, sont apparus perdus et démobilisés après la pause, les Equato-guinéens leur ayant imposé un style de jeu très alléchant, marqué par des passes courtes et des tentatives lointaines.

C'est au Nuevo estadio de Malabo, que la sensation est venue avec la victoire tonitruante du Cameroun sur la Centrafrique. Dominateurs du bout en bout, les Lions indomptables U17 ont asphyxié leurs adversaires, les empêchant de développer leur jeu. L'ultra-domination camerounaise a permis à son attaquant Steve Mvoue de signer un triplé (35' 65', 70').

C'est son troisième but qui a laissé pantois le maigre public présent au Nuevo Estadio de Malabo samedi. Parti en débordement sur le flanc droit, Mvoue a engagé une longue chevauchée pour aller battre le portier centrafricain, Pali Fabien Maxime. A la mi-temps, les Camerounais avaient déjà trois buts d'avance (4-1) avant de conclure la partie en apothéose (7-1).

La deuxième journée est prévue ce dimanche et mettra aux prises dans le groupe A, la Guinée Equatoriale et le Congo Brazzaville et dans le groupe B, la Centrafrique et le Tchad.

A noter que Sao Tome et Principe a été disqualifié, ses joueurs ayant été jugés inéligibles aux conditions d'âge du tournoi. Ils étaient tous nés en 2001 et donc, auront plus de 17 ans lors de la phase finale de la CAN Total U17 Tanzanie 2019.

Réactions

Sébastien Ngato (entraîneur de Centrafrique)

" Nous avons préparé notre équipe avec comme piliers, deux joueurs qui ont été déclarés inéligibles . On a été quelque peu surpris. Dommage pour cette défaite, tout cela fait partie du foot.

Mais nous n'avons pas perdu espoir, on a encore un match contre le Tchad et si on le gagnait on pourra se qualifier pour les demi- finales dans un groupe a trois... On a vu dans les grandes compétitions des équipes qui ont mal commencé et qui sont allées jusqu'en finale, tout est encore possible pour nous".

Thomas Libih (entraîneur du Cameroun)

" C'est un match de football et il faut savoir avoir le respect de l'adversaire même si on a largement gagné. Il y'a encore du chemin à faire, c'est une équipe jeune et beaucoup de choses restent à revoir... Je ne pense pas que nous soyons les favoris de ces éliminatoires, il ne faut que les joueurs tombent dans la facilité."

Afrique

France - Deux universités refusent la hausse des frais d'inscription pour les étudiants étrangers

Deux universités du centre-est de la France ont annoncé qu'elles n'appliqueraient pas la hausse… Plus »

Copyright © 2018 Confederation of African Football. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.