6 Août 2018

Ile Maurice: Rodrigues-Tourisme Vers la restructuration de la Tourism Licencing Unit

communiqué de presse

La Tourism Licencing Unit de Rodrigues, bureau des licences pour le tourisme, est en phase de restructuration. A cet effet, un atelier de validation s'est tenu au Cotton Bay Resorts and Spa le 26 juillet dernier. L'initiative revient à la Commission du Tourisme, sous l'égide du bureau du Chef Commissaire, en collaboration avec le ministère du Tourisme et de la Tourism Authority. Dans le cadre de cet atelier, le ministre du Tourisme, M. Anil Gayan, a fait le déplacement dans l'île les 25 et 26 juillet.

Cet atelier avait pour objectif de revoir les règlements du tourisme, ainsi que les normes et les stratégies dans le secteur. En effet, l'autorité locale s'est fixée comme objectif d'atteindre 100 000 touristes d'ici 2025. Pour y parvenir, un des moyens est de restructurer la Tourism Licencing Unit et d'apporter une réforme dans le secteur.

Lors de son allocution, M. Gayan a lancé un appel aux opérateurs touristiques de respecter les normes afin de faire du tourisme un secteur durable. Selon lui, le secteur touristique à Rodrigues a un bel avenir.

« Quand nous faisons la promotion touristique de Maurice, nous n'oublions pas Rodrigues, car l'île doit être partie prenante de notre vision touristique nationale », a déclaré le ministre Gayan. Le tourisme est considéré comme une industrie inclusive durable pérenne à forte valeur ajoutée qui évolue en conformité avec l'environnement.

M. Gayan a affirmé que la qualité et la sécurité sont des valeurs fondamentales pour la pérennité de ce secteur où tout le monde est étroitement lié. « A Rodrigues comme à Maurice les normes doivent être respectées par tous ceux qui sont engagés dans le tourisme car le secteur est vulnérable avec des compétiteurs dans la région. Nous donnons l'assurance de notre collaboration à Rodrigues. Nous allons inclure Rodrigues dans tous les projets que nous mettons en place à Maurice. Ainsi, Rodrigues sera inclut dans le Switch Africa Green Project », a-t-il souligné. L'île Rodrigues est, selon lui, idéale pour l'écotourisme.

Quant au Chef Commissaire, M. Serge Clair, il a souligné que davantage de personnel sera recruté pour la Tourism Licencing Unit. « Il y a des licences qu'il faut donner, mais il faut aussi éduquer les détenteurs de ces licences, car dans le secteur touristique, l'accueil du touriste est primordial. Quand les touristes viennent dans l'île, il faut qu'ils découvrent ce qu'ils ne voient pas ailleurs », a soutenu M. Serge Clair.

Mesures pour redynamiser le secteur touristique

En vue de donner un nouveau souffle au secteur du tourisme, la Commission du Tourisme compte revoir les Tourism Regulations 2007, mettre sur pied un cadre spécifique pour atteindre les objectifs de la Tourism Authority Act 2006 et revoir les tarifs des licences pour Rodrigues, entre autres. Un Rodrigues Tourism Licencing Committee sera institué en vue d'encourager le développement et la promotion des entreprises touristiques.

Les entreprises touristiques seront également classifiées d'après les critères en vigueur. Le rôle et les fonctions du bureau des licences seront aussi revus. Il est à souligner que le bureau de licences a délivré à ce jour 208 tourist licences, 128 pleasure craft licences et 368 skippers licences. L'île compte actuellement sept hôtels, 21 chambres d'hôtes, 7 gîtes, 45 guest houses, 75 résidences touristiques et 10 tables d'hôtes.

Ile Maurice

AKNL lance un appel à contribution

Les différentes affaires en cour leur coûtent. Le collectif Aret Kokin Nu Laplaz (AKNL) sollicite, depuis… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Government of Mauritius. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.