Sénégal: Récompenses aux athlètes médailles «Asaba 2018» - Les primes de la discorde

Photo: APS
L'équipe du Kenya d'athlétisme a remporté les 21-èmes championnats d'Afrique seniors avec un total de 19 médailles, dont 11 en or.

3000 dollars pour la médaille d'or. 2000 dollars pour la médaille d'argent et 1000 dollars pour la médaille de bronze. Ces sont les différentes primes que le comité local d'organisation de la 21ème édition des championnats d'Afrique d'athlétisme a décidé d'octroyer aux différents athlètes qui seront sur le podium. Toutefois, si un tel «prize money», trouvaille de Frankie Fredericks, a été salué par la Confédération africaine d'athlétisme, sa validation n'est pas si évidente.

(ASABA, Nigéria) -«Nous avons décidé d'octroyer des primes aux médaillés qui vont s'établir comme suit : 3000 dollars pour la médaille d'or, 2000 dollars pour la médaille d'argent et 1000 dollars pour la médaille de bronze». C'est la déclaration faite par le président du comité d'organisation Asaba 2018, Salomon Ogba, hier, dimanche, face à la presse.

Convaincu d'avoir posé une «action d'éclat», le président de l'instance fédérale nigériane dit espérer qu'elle puisse faire tache d'huile. «J'espère que les autres pays vont suivre en octroyant des primes aux athlètes dans les championnats d'Afrique», soutient M. Ogba.

Mais, c'est exactement, à ce niveau qu'il y a véritablement un problème. Et pour cause, selon des membres du Conseil de la CAA que nous avons contacté, le «prize money» que le comité local d'Asaba a décidé d'accorder aux athlètes ne devrait pas être perçu comme un acquis. «Il faut éviter de créer d'emblée des confusions dans les têtes des athlètes», avertit un proche collaborateur du président, Hamad Kalkaba Maloum.

«S'ils (les Nigérians) veulent faire plaisir aux athlètes, nous disons OK. C'est une bonne chose. Mais, le risque qu'il y a, c'est qu'une telle prime soit perçue pour un acquis.

La conséquence, c'est qu'elle risque d'alourdir le cahier des charges pour les futures villes hôtes et de dissuader des candidats à l'organisation des championnats d'Afrique d'athlétisme», explique notre source. «D'ailleurs, c'est pour cette raison que nous avons laissé en suspens cette belle idée de Frankie Ferericks», conclut notre interlocuteur.

5000 DOLLARS A L'AIPS-AFRIQUE

Les largesses du comité local d'organisation des championnats d'Afrique d'athlétisme Asaba 2018, ne sont pas limitées à récompenser les athlètes médaillés.

Encore moins d'octroyer 2000 dollars à chaque fédération qui aura déplacé au moins quatre athlètes. Elles ont été élargies jusqu'à la presse. En effet, Salomon Ogba a confié aux médias avoir pris la décision d'offrir 5000 dollars à l'AIPS-Afrique, qui était représenté par son président, le Nigérian, Obi Mitchell.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.