6 Août 2018

Guinée Equatoriale: Nguema Obiang Mangue reçoit une médaille du mérite militaire

Lors de la célébration des événements du 3 août, Journée du « Golpe de Libertad », le ministre de la Défense nationale, Alejandro Bacale Ncogo, s'est adressé directement aux « groupes mercenaires et terroristes engagés par les ennemis extérieurs qui souhaitent déstabiliser notre pays ».

Lors de cette journée-là, le vice-président de la République, S. E. Teodoro Nguema Obiang Mangue, a reçu une médaille de première classe de l'Ordre du mérite militaire.

Les célébrations du 3 août, Journée du « Golpe de Libertad », en Guinée équatoriale équatoriale se sont déroulées dans la Ville de la Paix, la capitale nouvelle et moderne de Djibloho, où se sont réuni des nombreuses personnalités nationales et internationales pour assister à cette journée où la Journée des forces armées est également célébrée.

Lors des célébrations, des distinctions ont été remises aux membres les plus remarquables des forces armées. Sur proposition du ministère de la Défense nationale, la direction de l'État a remis à S. E. Teodoro Nguema Obiang Mangue, vice-président de notre pays, une médaille de première classe de l'Ordre du mérite militaire de la Guinée équatoriale.

De plus, lors de son discours le ministre de la Défense de Guinée équatoriale, Alejandro Bacale Ncogo a lancé un avertissement à tous ceux qui, depuis l'étranger et aussi dans notre pays, essaient depuis des années de provoquer la déstabilisation du pays. Il a également fait allusion notamment à la tentative d'assaut par des mercenaires survenue en décembre 2017.

Plus précisément, Alejandro Bacale a déclaré que : « Je lance un vibrant appel, et l'avertissement sérieux qui en découle, aux groupes mercenaires et terroristes engagés par les ennemis extérieurs et intérieurs qui souhaitant déstabiliser notre pays pour leur dire qu'ils ne trouveront jamais la moindre faille pour entrer en Guinée équatoriale ».

Le ministre a également condamné que « n'importe quelle ingérence de la part de certains organismes internationaux et d'autres États qui, sans le dévoiler leurs vraies intentions, critiquent sans aucun fondement la gestion noble du gouvernement de la Guinée équatoriale, avec ses ressources naturelles que la Mère nature nous a accordées ».

M. Bacale a insisté que : « L'évaluation du développement de notre pays correspond uniquement et strictement aux Équato-guinéens et à ses institutions ».

Par rapport à la tentative d'assaut survenue en décembre 2017, il a informé que cette tentative « a été perpétrée par un groupe de terroristes et de mercenaires provenant des pays voisins de notre région, en collaboration avec certains traîtres Équato-guinéens.

Je dis à chacun d'eux que : les forces armées puissantes de la Guinée équatoriale vous attendent jour et nuit pour vous donner ce que vous cherchez, qui ne sera plus que défaite après défaite ».

Guinée Equatoriale

UNIFFAC U17 (q) - Guinée équatoriale et Congo, premiers demi-finalistes

On connait les premiers demi-finalistes du tournoi qualificatif pour la CAN U17, Tanzanie 2019 dans l'Uniffac (Union des… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Camer.be. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.