7 Août 2018

Tunisie: De nouveaux marchés investis par les exportateurs

Depuis le début de la campagne d'exportation et jusqu'au 30 juin 2018, les ventes au marché extérieur des produits biologiques ont enregistré une évolution de 45% en quantité et 42% en valeur.

Les produits biologiques exportés ont été de l'ordre de 41.000 tonnes rapportant des recettes de plus de 393 millions de dinars. A noter que 60 produits bio ont été écoulés sur 30 pays répartis à travers les cinq continents. Les principaux produits exportés concernent l'huile d'olive avec des quantités exportées estimées à 32.305 tonnes, soit une évolution de 50% au mois de juin de cette année. Les exportations de ce produit ont rapporté 327 millions de dinars en évolution de 47.6% toujours à la période indiquée. S'agissant des dattes, les quantités exportées se sont élevées à 8.550 tonnes d'une valeur de 64.5 millions de dinars. Les autres produits bio exportés ont totalisé 130 tonnes d'une valeur de 1.5 million de dinars.

Ainsi, les chiffres montrent que les produits bio tunisiens sont bien exportés à l'étranger. En effet, plusieurs consommateurs en Europe et en Asie apprécient particulièrement ces produits, compte tenu de leur goût et de leurs vertus sur la santé. Plusieurs agriculteurs ont transformé leur parcelle en terre biologique pour y planter divers produits sans utilisation d'aucune matière chimique ou pesticide nocif destiné à la lutte contre les parasites. Pour obtenir la certification bio, les agriculteurs et les producteurs doivent satisfaire certaines conditions qui concernent le type des plantes, leur traitement, leur plantation et leur récolte.

Un revenu meilleur

En optant pour l'agriculture biologique, l'agriculteur vise en premier lieu à augmenter son revenu notamment si ces produits sont exportés vers les marchés extérieurs. Les agriculteurs bio travaillent en étroite collaboration avec les industriels chargés de traiter et de conditionner les produits à vendre comme c'est le cas, par exemple, pour l'huile d'olive et les dattes. Les industriels qui souhaitent travailler dans ce créneau sont appelés, eux aussi, à utiliser des équipements de haute performance capables de traiter les produits biologiques destinés à l'exportation ou au marché local.

Généralement, les produits bio sont vendus plus cher que les produits conventionnels compte tenu du coût de production. Le marché du bio dans le monde est investi par plusieurs fournisseurs en provenance de plusieurs pays. D'où la rude concurrence qui caractérise ce marché où les prix sont fluctuants avec des révisions à la hausse de temps à autre. La Tunisie peut très bien se positionner sur ce marché vu la longue expérience acquise par certains producteurs et industriels qui ont su s'intégrer dans les grandes chaînes de distribution en Europe et ailleurs. Les perspectives s'annoncent prometteuses à condition de savoir diversifier les produits exportés pour ne pas se limiter essentiellement à l'huile d'olive et aux dattes. Il est possible d'exporter d'autres produits à valeur ajoutée, en grandes quantités, comme le miel, les conserves alimentaires et autres.

Le secteur de l'agriculture et de l'industrie biologique fait appel à des travailleurs de différents niveaux de formation. En plus des ingénieurs et des techniciens supérieurs, on compte des travailleurs à la chaîne ainsi que des distributeurs. Un contrôle rigoureux est effectué par les autorités de tutelle sur les terres agricoles en vue de s'assurer qu'elles sont bien conformes aux normes établies dans ce domaine. Au niveau des pays importateurs, d'autres analyses d'échantillons sont également effectuées pour vérifier la qualité du produit et sa conformité aux normes européennes et internationales. La Tunisie a pu conquérir de nouveaux marchés dans les continents américain et asiatique pour commercialiser d'importantes quantités d'huile d'olive bio fort appréciée par les consommateurs.

Tunisie

La Steg étouffe

«La situation financière de la Steg est très difficile et nécessite la prise de mesures… Plus »

Copyright © 2018 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.