Congo-Brazzaville: Transferts - Clevid Dikamona pour deux ans au Bnei Sakhnin

Libéré de son contrat au FC Platanias, relégué en deuxième division grecque, Clevid Dikamona s'est engagé lundi en faveur de l'Ihoud Bnei Sakhnin.

Le défenseur central de 28 ans va poursuivre sa carrière en première division israélienne, dont le Bnei Sakhnin est pensionnaire. Il a signé un contrat de deux ans.

Vainqueur de la Coupe d'Israël en 2004, le Bnei est le plus grand club arabe du pays. Sakhnin étant elle-même une ville à majorité arabe.

Promu en 2009, le Bnei est habitué du ventre mou, mis à part sa 3e place en 2011. La saison, il a terminé à la 9e place en changeant régulièrement de système de jeu (défenses à 3, 4 ou 5), mais a terminé la saison en 4-4-2 avec double pivot.

Dans l'axe, l'international congolaise sera en concurrence avec plusieurs éléments dont le Palestinien Saleh, l'Espagnol Paz, l'Albanais Pnishi et les Israéliens Kattab et Falach.

Alors que le championnat débute le 25 août (réception de l'Hapoel Ra'anana), l'Ihoud a déjà disputé 2 matchs de Coupe de la Ligue (2 nuls, 1 but encaissé).

Notons que l'ancien Havrais, formé à Caen, aurait pu signer dans un autre club israélien : convoité par le Bnei Yehuda, Dikamona avait signé un protocole d'accord dimanche avec Sahknin. Le club de Mavis Tchibota a continué de solliciter le joueur. Ce dernier ayant finalisé son transfert en faveur de l'Ihoud, Yehuda a jeté son dévolu sur l'ancien défenseur de Chelsea, Tal Ben Haim (36 ans).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.