8 Août 2018

Burkina Faso: 2e assemblée générale de la section/Houet du MPP « La discipline doit être une camisole de force à porter absolument », dixit Simon Compaoré

La section provinciale Houet du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) a tenu le dimanche 5 août dernier sa deuxième Assemblée générale (AG). Trois points essentiels étaient au menu des échanges, à savoir la santé du parti, la situation nationale et le niveau d'exécution du programme du président du Faso. Simon Compaoré, président par intérim du parti, a lui même animé les échanges en présence des premiers responsables du Bureau exécutif (BE) et du Bureau politique national (BPN) du MPP.

Après Boromo, Pô, Houndé, Sindou, Banfora et Orodara, c'était le tour de la section provincial/Houet du parti du Soleil levant d'accueillir ses premiers responsables. C'est au siège de la section que s'est tenue cette AG qui a connu une grande mobilisation des militants. Membres du BE, du BPN et des structures géographiques spécifiques ont marqué tous de leur présence à la rencontre qui n'avait d'autres objectifs que d'échanger avec les militants afin de les outiller pour mieux faire face aux obstacles. Après les salutations d'usage aux militants et la bienvenue cordiale aux hôtes du jour, le SG de la section Houet du MPP, Léonce Sanou, a cédé le micro à Simon Compaoré qui, un peu plus de deux heures d'horloge durant et en position debout, a fait un tour d'horizon de l'actualité nationale, des acquis et insuffisances du programme présidentiel et des obstacles auxquels le parti se trouve confronté.

Ainsi la question du front social, celle de la nouvelle Constitution, du nouveau Code électoral et enfin la question de la solidarité et de la discipline au sein du parti ont fait l'objet d'analyse de la part du président par intérim du parti. S'agissant du dernier point relatif à la solidarité et à la discipline, il a été l'un des points saillants des échanges, à en croire la ferveur des militants dans leurs interventions qui, par moments, n'ont pas lésiné sur les mots pour traduire leur mécontentement quant aux écarts de comportement de certains militants qu'ils soient responsables ou militants de base.

Par la même occasion, ils ont demandé aux premiers responsables plus de fermeté quant aux sanctions. « Les problèmes d'une famille se règlent par les membres de la famille », a laissé entendre Simon Compaoré qui a indiqué avoir effectué le déplacement de Bobo pour livrer aux militants de la ville le message de solidarité, de discipline, d'apaisement des coeurs, de la critique et de l'auto-critique du président Roch Marc Christian Kaboré. « Il nous reste seulement deux ans ; nous marchions, maintenant nous allons courir » et pour cela « la discipline doit être une camisole de force à porter absolument » a-t-il indiqué.

Tout en précisant que le renouvellement et la dynamisation des structures du parti prônés lors du dernier congrès connaîtront leur dénouement en fin août, suivi des séances de formation. Le président par intérim, Simon Compaoré, a dit toute sa satisfaction quant à la mobilisation du jour tout en restant confiant pour l'avenir.

Burkina Faso

Reprise du procès du putsch manqué

Le procès du putsch manqué de septembre 2015 a repris hier, 16 août 2018, à la salle des… Plus »

Copyright © 2018 Le Pays. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.