Kenya: Hôtellerie - 10 jeunes formés au Kenya

Ils ont été outillés sur les rouages du métier durant huit mois, dans le cadre d'une bourse offerte par l'ambassade de Suisse au Cameroun.

Partis pour se former en management et hôtellerie, c'est finalement à une école de la vie que les 10 jeunes Camerounais bénéficiaires de la bourse offerte par la Suisse ont eu droit. « L'alimentation et le climat ne sont pas les mêmes qu'au Cameroun.

Le premier défi était de s'adapter au climat. Nous avons suivi assidûment les cours qui étaient articulés autour d'un vaste programme », a déclaré BA-Ndouwe Dangmo Richard, un boursier. En effet, c'est dans le cadre d'une bourse Suisse que ces jeunes Camerounais se sont retrouvés au Kenya.

L'aventure aura duré huit mois, du 15 janvier au 4 août 2018. Durant leur séjour, les 10 étudiants sélectionnés à travers les 10 régions du pays ont été outillés sur le management de l'hôtellerie, le tourisme, les postes de contrôle. De quoi les préparer à une gestion efficace de leur futur établissement hôtelier.

Pour le ministre d'Etat, ministre du Tourisme et des Loisirs (Mintoul), Bello Bouba Maïgari, ce voyage d'étude s'inscrit dans le cadre de des activités de la stratégie de formation continue du ministère et dans la perspective de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) Total 2019 de football que le Cameroun s'apprête à accueillir. A travers une telle formation, le Cameroun montre son engagement à réussir cette grand-messe du football.

Après leur séjour à Boma international Hospitality College au Kenya, les 10 apprenants camerounais, sont arrivés au Cameroun dans la nuit du 6 août dernier.

Ils ont été officiellement accueillis hier par Bello Bouba Maïgari, qu'accompagnaient Heinz Schmid, chargé d'affaires par intérim à l'ambassade de Suisse au Cameroun et Angeline Florence Ngomo, secrétaire général du ministère.

Cette cérémonie de bienvenue a constitué l'occasion pour les officiels de magnifier les relations de coopération entre le Cameroun et la Suisse. Coopération qui s'est traduite dans le temps à travers, la mise sur pied de l'institut agricole d'Obala et le lancement des projets de formation professionnelle dans le domaine du tourisme au cours de l'année scolaire écoulée entre autres.

D'après le Mintoul, les 10 boursiers vont être astreints à un stage pratique de cinq mois dans un hôtel de référence.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.