9 Août 2018

Guinée: L'audit du fichier électoral a officiellement débuté

En Guinée, les travaux d'audit du fichier électoral ont officiellement commencé, mercredi 8 août. C'était une revendication de l'opposition depuis plus de deux ans, entérinée par les accords politiques d'octobre 2016 mais jamais encore appliquée.

Dans la perspective du prochain scrutin législatif, plusieurs experts internationaux planchent à la demande des partis politiques sur les « anomalies » des listes électorales guinéennes.

« Mieux vaut tard que jamais », c'est en somme la réaction du député d'opposition Cellou Baldé. « C'est un fichier qui a été biaisé, c'est un fichier qui a été corrompu. 55% des Guinéens sont des électeurs d'un autre pays, ça c'est une anomalie.

Il y a des zones qui ont fait un taux de progression jusqu'à hauteur de 65%. Des mineurs ont été enrôlés dans ce fichier dans les préfectures de Kouroussa, de Siguiri, de Mandiana, de Faranah, de Kankan, le fief de la mouvance présidentielle », juge-t-il.

Suivant les requêtes des partis politiques, les experts de l'Union européenne, de l'OIF et du PNUD vont croiser le fichier avec les données existantes pour en établir le degré de fiabilité et de sécurité puis transmettre leur rapport au comité technique présidé par le juriste Mamady 3 Kaba.

« Le délai prévisionnel c'est 25 jours. Mais au cas où, bien entendu, le travail montre certaines difficultés au point qu'il faut aller au-delà des 25 jours, et bien cela aussi serait possible. C'est un délai flexible », explique-t-il.

Ce comité rendra lui-même compte au comité de suivi des accords politiques de 2016 puis à la Commission électorale indépendante, présidée par Me Salif Kébé.

« L'audit qui va avoir lieu va consister à faire des recommandations. Ces recommandations-là, la Céni va les prendre à bras le corps lors de la révision des listes pour corriger cette situation », dit-il. Le fichier doit être révisé avant les législatives, un scrutin prévu dans les prochains mois mais dont la date fait encore débat.

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.