10 Août 2018

Mali: IBK favori - «Le processus électoral est d'une grande transparence et d'une grande fiabilité»

Arrivé largement en tête du scrutin avec 41,4 % des voix, Ibrahim Boubacar Keïta est « sur orbite », selon ses propres termes. Il rejette les accusations de fraude de son challenger Soumaïla Cissé qui n'a obtenu que 17,8 % des voix. IBK défend son bilan et explique qu'un redressement national s'est opéré. Ibhrahim Boubacar Keïta est l'invité Afrique matin sur RFI, ce vendredi 10 août, dès 4h43 TU.

Ibrahim Boubacar Keïta :

« Pour ce qui concerne cette histoire de fraude massive, s'il y a bien un processus aujourd'hui qui a été d'un bout à l'autre transparent, c'est bien le processus malien. Et nous sommes à l'aise, nous sommes absolument à l'aise avec tout cela. Ce processus est absolument d'une grande transparence, d'une grande fiabilité et sur 24 candidats, j'ai fait le score que j'ai fait.

En tout cas, que le Mali ait réussi la prouesse, cinq ans après notre arrivée aux affaires, à date échue, de tenir son élection présidentielle, je crois qu'en soit déjà cela vaut une reconnaissance de mérite. Il y a eu cinq ans de lynchage médiatique d'IBK. On oublie souvent allègrement de dire dans quel état il a trouvé ce Mali-là et qu'il a mis debout.

Nous avons près de neuf millions de tonnes de céréales dans nos greniers, nous avons la production cotonnière la plus importante au sud du Sahara, et vous savez très bien que nous n'avons pas trouvé une armée tout à fait comme il faut : nous l'avons équipée. Il y a un redressement national qui s'est opéré ».

Mali

Pénurie du gaz domestique

C'est le constat amer qui se dégage à Bamako où depuis la semaine dernière la pénurie… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.