9 Août 2018

Togo: Anticiper la réduction de l'APD

L'aide publique au développement (APD) demeure une source de financement très importante par sa contribution à l'économie même si les réformes initiées par le gouvernement visent à mobiliser davantage les ressources internes, a confié jeudi Christophe Akpoto, le directeur de la Coopération bilatérale.

Il participait à une réunion organisée par la GIZ (Coopération allemande) qui vient de publier une étude sur l'aide publique.

Ces 10 dernières années, le volume d'APD a été de 3283,54 millions de dollars, soit une moyenne annuelle de 150 millions.

Rien qu'en 2017, le Togo a bénéficié d'une enveloppe totale de 372,8 millions de dollars.

Grâce à cette mobilisation, le PIB est passé de 3,9 à 5,5% entre 2006 et 2015. Sur la même période, le taux d'endettement a connu une baisse, passant de 67,49% à 25,6%.

Le secteur tertiaire a évolué de 25,2% du PIB en 2006 à 30,45% en 2015. Quant à la contribution du secteur primaire, elle s'est hissée de 27,57% à 28,92%.

La pauvreté monétaire a baissé de 6,6 points, mais demeure supérieure à la situation de 32,2% en 1990 (QUIBB, 2006, 2011 & 2015).

'Le Togo doit diversifier ses sources de financement du développement à travers des pistes innovantes pour sortir, à terme, de la dépendance vis à vis de l'aide', a déclaré Markus Wagner, le directeur résident de la GIZ à Lomé.

L'étude de la Coopération allemande recommande, notamment, de créer une structure autonome chargée de l'évaluation des programmes et projets mis en œuvre.

La diversification des sources de financement est une nécessité car les pays développés ont moins d'argent à consacrer à l'aide publique pour l'Afrique.

Togo

Faure Gnassingbé - "Le décès de Kofi Annan nous plonge tous dans la tristesse"

L'ancien secrétaire général de l'ONU et prix Nobel de la paix Kofi Annan est mort samedi à… Plus »

Copyright © 2018 Togonews. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com).

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.