10 Août 2018

Cote d'Ivoire: Des maires PDCI entrent en dissidence « en cachette » après une rencontre avec Bédié

Le Président du Pdci Rda, Henri Bédié a reçu jeudi 9 août à Abidjan, les maires, les députés , les ministres et présidents de Conseils régionaux membres élus sous la bannière du parti, pour expliquer sa décision de sortir de l'accord politique, portant création du Rhdp.

Le vice-président du Pdci, Daniel Kablan Duncan n'était pas présent, tout comme la ministre Gouddou Raymonde, en pèlerinage à Lourdes et Fatima, depuis le mercredi 8 août 2018. Adjoumani, Amédée Kouakou, Danho Paulin et Félix Anoblé étaient également absents, puisqu'ils sont considérés jusqu'à nouvel ordre, comme n'étant plus militants du Pdci, selon la direction actuelle du parti.

Au cours des échanges, le Président du Pdci est revenu sur ce qui a fondé son action de retrait du Pdci du Rhdp. Il a donné sa vision de l'alliance, et a estimé que le Rdr n'était plus dans cette vision. Bédié a insisté sur le fait que le vieux parti irait avec ses propres couleurs et ses propres candidats, aux élections municipales et régionales du 13 octobre 2018.

Les différents porte-parole des délégations reçues le matin, comme dans l'après midi, ont exprimé leur adhésion aux décisions prises par Henri Konan Bédié, et aucune voix discordante n'a été entendue, séance tenante. C'est quelques temps plus tard, loin du regard et du courroux de Bédié, qu'une dizaine d'élus se sont retrouvés au Sofitel Ivoire, pour debriefer, et faire savoir leur mécontentement, et désaccord.

Un des participants à la rencontre des maires « dissidents » explique : « Nous avons écouté le Président Bédié sans le contrarier. Personne n'a pu prendre la parole pour dire un son de cloche différent. Mais nous nous sommes concertés ensuite après pour constater que nous n'avons pas intérêt à n'être pas Rhdp. Nous allons repartir vers lui, pour lui expliquer notre choix. Si on ne fait pas cela, ce sont au moins dix postes de maire et des conseils régionaux, que nous perdrons, tout comme nous pouvons perdre des responsabilités dans l'administration. Nous sommes en danger.

Par ailleurs, le Président du parti n'a pas osé dire qu'il est candidat, mais nous avons clairement perçu ses intentions. Par exemple au nom de quelle démocratie pensez-vous que Monsieur Bilé Diémeleou DG de l'Artci doit en Pdci, affronter à Dimbokro, Monsieur Dramane Coulibaly, DG de la Lonaci. Là il y'a manifestement problème avec cette sortie du Rhdp. De plus, pourquoi si des ministres choisissent d'être Pdci, le Rdr devrait éviter de présenter face à eux des candidats, avec notamment le cas de Treichville avec Amichia, et Abengourou avec Abinan ?. C'est vraiment compliqué, l'épreuve qui s'engage».

Pendant ce temps, 24 heures sont passées depuis le communiqué de Bédié, sans aucune réaction officielle, et visible des responsables étatiques, et du Rdr. Ceux-ci semblent avoir qui fait le choix de la banalisation des déclarations et des communiqués « prêtés », à Bédié. Le staff du Président Ouattara joue apparemment la sérénité pour montrer qu'il n'y a pas le feu en la demeure. L'agenda du chef de l'État a même été maintenu. Ainsi Alassane Ouattara a quitté Abidjan le jeudi 9 août 2018, comme cela était prévu ; de leurs côtés les principaux ministres et décideurs du parti vaquent à leurs occupations, après un petit comité tenu mercredi nuit autour du chef de l'État, dans la foulée de l'entretien avec le Président du Pdci.

Le retour du chef de l'État en Côte d'Ivoire est prévu vers fin août. Un conseil des ministres est programmé pour le mercredi 29 août 2018. Ensuite Alassane Ouattara devrait se rendre en Chine dans le cadre d'une visite officielle, quelques jours avant le prochain sommet Afrique-Chine.

Cote d'Ivoire

Cop 24 en Pologne - Le plaidoyer de la Côte d'Ivoire contre les déchets dangereux

Le ministre Joseph Séka Séka qui conduit la délégation ivoirienne à Katowice, est… Plus »

Copyright © 2018 L'Intelligent d'Abidjan. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.