10 Août 2018

Ile Maurice: Un trafiquant Sud-Africain s'intéresse à l'industrie du tabac

Pourquoi ce trafiquant de drogue s'intéresse-t-il à Maurice ? Depuis quelques semaines, dans les couloirs du ministère des Finances, le nom de Glenn Agliotti fait du bruit.

Le Sud-Africain semblerait vouloir relancer d'industrie du tabac à Maurice. À l'Hôtel du gouvernement, l'on affirme n'avoir reçu aucune demande d'investissement. Glenn Agliotti, qui a été condamné en Afrique du Sud a, néanmoins, un occupation permit pour rester à Maurice. Ce permis est valide jusqu'en 2021. Dans les milieux concernés, l'on explique que ce permis ne lui a pas été octroyé comme à un investor. D'ailleurs, il n'habite pas sur le territoire mauricien.

Sa dernière visite au pays remonte au mois dernier. Néanmoins, au ministère des Finances on laisse entendre que Glenn Agliotti serait en contact avec de hauts cadres de l'hôtel du gouvernement. Et ce, puisqu'il voudrait investir dans l'industrie du tabac. Le hic, cependant, est que Glenn Agliotti n'est pas net. Outre sa condamnation pour trafic de drogue en 2007, il a été impliqué dans le meurtre de l'homme d'affaires Brett Kebble, en Afrique du Sud. Les charges ont été abandonnées en 2010.

Si, à l'Hôtel du gouvernement, l'on soutient que s'il y avait une demande, le Sud-Africain ne serait pas en mesure de recevoir de permis, au ministère des Finances on tire la sonnette d'alarme. Le trafiquant ne serait pas sans contacts bien placés dans l'administration. Son occupation permit semble en attester...

Ile Maurice

GRNO - La maison d'un quadragénaire saccagée

Sa maison a été saccagée hier, dimanche 21 octobre. Victorien Daniel, un marchand ambulant de 40… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.