10 Août 2018

Maroc: Le Président Ivan Duque Marquez loue la qualité des relations maroco-colombiennes

Hugo Quiroz Vallejo décorant Habib El Malki et Poignée de main entre les présidents de la Chambre des représentants et du Parlement andin.

Le nouveau Président colombien, Ivan Duque Marquez, a mis en en avant la qualité et la profondeur des relations liant son pays au Royaume du Maroc, lors d'un entretien mardi à Bogota avec le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki.

Au cours de cette entrevue tenue en marge de son investiture, Ivan Duque Marquez a qualifié la présence de Habib El Malki à cette cérémonie de "grande marque de considération au nouveau Président ainsi qu'à la Colombie", selon un communiqué de la Chambre des représentants.

Le chef de l'Etat colombien a également exprimé son grand respect pour la personne de S.M le Roi et son admiration pour les actions menées par le Souverain aux niveaux tant national qu'international, faisant part de son souhait d'avoir l'opportunité de rencontrer Sa Majesté dans un futur proche.

Pour sa part, Habib El Malki a félicité au nom de S.M le Roi Mohammed VI le Président Ivan Duque Marquez suite à son accession à la magistrature suprême de la République de Colombie, lui exprimant les félicitations du Souverain et ses vœux sincères de plein succès dans ses hautes fonctions, pour réaliser les aspirations du peuple colombien à davantage de progrès et de prospérité.

Le président de la Chambre des représentants a également transmis au dirigeant colombien la satisfaction de SM le Roi des relations liant le Royaume du Maroc à la République colombienne, fondées sur la coopération fructueuse et l'estime mutuelle, réitérant la volonté du Souverain d'œuvrer de concert avec Ivan Duque Marquez à en élargir l'éventail et les hisser au niveau des aspirations des deux peuples amis pour l'intérêt bien compris des deux Etats et pour consolider la solidarité entre les pays du Sud.

A signaler, par ailleurs que le président de la Chambre des représentants s'est également entretenu avec Hugo Quiroz Vallejo, président du Parlement andin dont le siège se trouve à Bogota.

Lors de cet entretien Habib El Malki a souligné l'importance de l'entente entre le Maroc et les pays membres du Parlement andin auprès duquel le Parlement marocain jouit du statut de partenaire avancé en vertu du Mémorandum d'entente que les deux parties ont signé le 6 juillet 2018, à Rabat.

L'élargissement imminent du Parlement andin à l'Argentine « est révélateur de la vitalité de la démocratie en Amérique latine » a estimé le président de la Chambre des représentants en saluant la position prise par le Parlement andin en faveur de la proposition d'autonomie de nos provinces du sud,

« en tant que solution réaliste et respectueuse de la légalité internationale »

Relevant le grand intérêt manifesté par le président du Parlement andin pour l'expérience marocaine dans le domaine des énergies renouvelables et du dessalement d'eau de mer, Habib El Malki lui a adressé une invitation pour effectuer une visite au Maroc avant fin 2018 à la tête d'une délégation comprenant des représentants des cinq pays membres du Parlement andin ; à savoir la Colombie, le Chili, l'Equateur, le Pérou et la Bolivie ; une visite qui sera l'occasion pour l'organisation d'un séminaire sur le développement durable, a-t-il annoncé.

Lors de ces entretiens, Habib El Malki était accompagné de l'ambassadeur du Maroc à Bogota, Farida Loudaya.

Maroc

Les assemblées annuelles BM-FMI de 2021 attribuées au Maroc

Le Royaume est le deuxième pays africain à abriter ces assemblées après le Kenya en 1973 Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Libération. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.