10 Août 2018

Gabon: Plus de 30 ans après sa création la Fanfare du lycée d'Etat de l'Estuaire devenue le PFM en début 2000, est toujours en activité.

Mis sur pied en 1984, par l'administration et les élèves du lycée d'Etat de l'Estuaire actuel lycée Paul Indjendjet Gondjout, qui ont à cette époque ,bénéficié de l'aide de l'Etat pour l'achat du matériel, le Prestige Fanfare Music continue son bonhomme de chemin.

Très connu dans l'univers local de la fanfare pour sa longévité, son prix au tout premier festival de fanfare au Gabon 1989 où elle remporte le premier prix et sa brillante prestation à l'ouverture de la 28eme édition de la Coupe d'Afrique des Nations que le Gabon a Co-organisé avec la Guinée-Equatoriale, en 2012, le PFM, maintient sa position de leader naturel de la fanfare gabonaise. Les générations passent, mais la passion qui était le leitmotiv de ses membres de la première heure reste intacte.

Aujourd'hui, la nouvelle génération de cette fanfare maintient le flambeau allumé.

Régulièrement contacté pour animer des soirées et des diners de gala à Libreville comme à l'intérieur du pays, ces jeunes représentent toujours aussi bien la fanfare, comme le faisait les anciens. Pour certains de ces jeunes, leur amour pour la fanfare se transmet de père en fils. L'une des dernières recrues de la fanfare, qui joue brillamment le saxophone est une fille d'un ancien membre de la fanfare : « J'ai connu le prestige fanfare music par mon père qui m'en parlait souvent à la maison. La complicité qui me lie à lui m'a naturellement poussée à apprendre à jouer un instrument. Après plusieurs mois d'apprentissage dans mon église aux cotés de mon père, j'ai décidé de venir poursuivre son œuvre au sein de la fanfare ».

Anicet, l'actuel responsable de la fanfare, qu'on appelle « commandant » dans le jargon, dirige cette fanfare avec brio. Il transmet son amour pour la fanfare avec beaucoup de passion. Son attachement à cette fanfare date des années 80 :« J'ai intégré la fanfare en 1985, soit un an après sa création sous l'encadrement d'un lieutenant de gendarmerie de nationalité française. Depuis cette année, je n'ai plus quitté la fanfare. J'ai gravi les échelons à force de travail. Et, je suis aujourd'hui le commandant de cette fanfare ».

La fanfare bénéficie gratuitement d'un espace pour répéter au lycée Paul Indjetndjet Gondjout, grâce à Fortunin Nguema Owone, proviseur de cet établissement. Tous les mardis et vendredis en fin d'après- midi, la fanfare répète en revisitant ces propres mélodies, les tubes internationaux et quelques hits de la musique gabonaise ; toute catégorie confondue.

Le PFM est attendu dans le Woleu-Ntem, plus précisément dans la ville d'Oyem pour les festivités de la fête de l'indépendance. Cette manifestation a intégré son calendrier en 2004, grâce au génie de Jean Gustave Meviane M'Obiang, actuel gouverneur de la province du Woleu-Ntem.

Gabon

Ali Bongo assume pleinement sa politique d'austérité

Le Gabon commémore ce vendredi 17 août le 58e anniversaire de son indépendance. Dans un message… Plus »

Copyright © 2018 Gabonews. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.