10 Août 2018

Cameroun: Nord - 45 tonnes de plastiques non-biodégradables détruits

Cette saisie de la délégation régionale du ministère de l'Environnement a été détruite mercredi dernier à Garoua.

La cérémonie de destruction du stock d'emballages plastiques interdits a été lancée le 08 août dernier à Garoua par le secrétaire général du ministère de l'Environnement de Protection de la nature et du Développement durable.

En effet, 495 ballots d'emballages plastiques non biodégradables ont été saisis les 30 et 31 juillet dernier dans la localité de Demsa.

Ces emballages plastiques ont été détruits dans la ville de Garoua en huit jours, selon les consignes. L'utilisation de cette matière toxique pour l'environnement était en effet en pleine recrudescence sur le terrain.

Conscient des menaces sur l'écosystème, l'Etat à travers le Minepded a pris des mesures pour retirer de la circulation, ces emballages non-biodégradables.

D'après le secrétaire général du ministère, la répression en cours consiste de manière générale, à interpeller et traduire les contrevenants devant les tribunaux compétents. Elle consiste également à saisir et à détruire les stocks d'emballages non conformes saisis en vue de les concéder aux entreprises agréées pour le recyclage. Et aussi, à lutter contre la prolifération des emballages plastiques à usage unique, pour combattre la pollution. En effet, les déchets plastiques ont des impacts négatifs sur l'environnement du fait de leur caractère non biodégradable et imperméable. Ils sont à l'origine de dangers tels que la pollution, l'asphyxie des animaux en cas d'indigestion, les inondations, l'infertilité des sols, entre autres.

Au sortir de cette cérémonie, Prudence Galega le Secrétaire général du Minepded a encouragé la collaboration de la population, des autorités administratives et judiciaires dans ce combat de protection de l'environnement.

Elle a également exhorté les administrations sectorielles, notamment les forces de maintien de l'ordre, les maires, et les entreprises à travailler en synergie.

Cameroun

Crise anglophone - Et si le débat sur la forme de l'Etat camerounais ne faisait que commencer ?

La forme de l'Etat est non négociable ! L'Etat a le monopôle de la violence force doit rester à la… Plus »

Copyright © 2018 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.