10 Août 2018

Sénégal: Saly-Portudal / Promotion des droits fonciers des femmes - Concertation autour de la formulation d'une action concertée

Un atelier de renforcement de capacités sur la Charte Kilimandjaro et de formulation d'une stratégie concertée pour la promotion des droits fonciers des femmes a démarré depuis hier jeudi à Saly-Portudal. Madame Ndèye Soda Mboup, représentant le ministre de la Famille, a magnifié la rencontre qui a pour but de renforcer les synergies entre les acteurs planchant sur la thématique des droits fonciers des femmes.

Elle est revenue sur le concept des femmes Kilimandjaro, des dames qui ont fait l'ascension, à pied, de cette montagne africaine au Kenya pour se faire entendre et revendiquer leurs droits d'accès au foncier, à la terre. Elle a aussi noté les efforts de la société civile sénégalaise accompagnant ce processus en milieu rural dans le but d'atteindre les mêmes visées. Selon elle, «l'autonomisation des femmes et l'égalité de genre sont au cœur des consensus mondiaux et régionaux avec, notamment, le Programme de Développement durable à l'horizon 2030 dont les Objectifs 2 et 5 visent «la sécurité alimentaire et l'agriculture durable» et «l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes et des filles» ainsi que l'Agenda 2063 de l'Afrique, à travers son aspiration n°6 intitulée: une Afrique dont le développement est conduit par les peuples, puisant le potentiel de ses peuples, en particulier de ses femmes et de ses jeunes et se préoccupe du bien-être de ses enfants».

Madame la représentante du ministre de la Famille a évoqué la CEDEF et le protocole de Maputo mettant l'accent sur l'égal accès des femmes et des hommes au foncier mais aussi la loi d'orientation agro-sylvo-pastorale. Celle-ci vise, en son article 6, l'atteinte des objectifs devant contribuer à la réduction des inégalités entre les populations urbaines, à l'équité de genre, à la réduction et l'éradication de la pauvreté. Madame Ndèye Soda Mboup a aussi cité l'article 54 stipulant «l'assurance de la parité des droits des femmes et des hommes en milieu rural, en particulier dans l'exploitation agricole et des facilités pour l'accès des femmes au foncier et au crédit». Elle a loué la pertinence de la rencontre de Saly qui est en phase avec un défi identifié dans la Stratégie nationale pour l'équité et l'égalité de genre, articulée au Plan Sénégal émergent, sur l'effectivité de l'autonomisation économique des femmes à travers le développement réel de projets et programmes porteurs, garantissant l'accès réel et profitable des femmes aux ressources et facteurs productifs.

SALY-PORTUDAL - PROBLEMATIQUE DE L'ACCES DES FEMMES AU FONCIER

MISE EN SYNERGIE DES ACTIONS DES ACTEURS DE LA SOCIETE CIVILE

La problématique des droits fonciers des femmes a été, hier jeudi à Saly, au centre d'une rencontre organisée autour de ce point, avec un accent particulier sur le processus en cours et les actions menées séparément par différents associations de la société civile. Amadou C. Kanouté, au nom du comité ad hoc ayant lancé l'initiative regroupant une dizaine d'organisations de la société civile travaillant sur les droits fonciers et particulièrement les droits fonciers des femmes au Sénégal. Il a souligné deux objectifs à la rencontre de Saly. Il y a le partage sur l'initiative Kilimandjaro marquant la participation de la femme dans une volonté affichée de faire respecter leurs droits d'accéder à la terre. En effet, il a rappelé la remise aux des chefs d'Etat (à l'Union africaine) des revendications des femmes autour de 15 points, après l'ascension de quatre jours de la montagne Kilimandjaro par ces dernières, ce qui abouti à la Charte Kilimandjaro. Des efforts ainsi sanctionnés ont vu l'adoption par les chefs d'Etat de leurs doléances. Le second point développé par Amadou Kanouté est relatif à l'initiative concertée pour une mise en synergie de différentes associations, plus d'une vingtaine au Sénégal, travaillant sur la question des droits fonciers des femmes.

Abdou Khadre Djelani Lo de l'Union des associations des élus locaux a insisté sur l'intérêt de la société civile à travailler en synergie pour l'accès au foncier des femmes en même temps que les collectivités territoriales ou locales. La pertinence de l'attention portée à ce sujet repose sur un ratio de la population: 51% de la population constituée de femmes qui représentent 70% de la force de travail. Selon lui, la résilience, les changements climatiques sont autant de facteurs nécessitant un appui pour l'autonomisation des femmes. Et, à l'n croire, la meilleure démarche des femmes est de s'inscrire dans une rupture, d'élire d'autres à leurs places mais aussi de s'investir en politique, de se faire élire et de participer à la prise décision.

Pour Geneviève de la fédération des femmes rurales, les femmes louent encore, jusqu'à hauteur de 25.000 francs Cfa l'hectare, des portions de terre pour cultiver. Elle souligne que le rôle des femmes dans l'atteinte de l'autosuffisance alimentaire et la réduction de la pauvreté ne serait plus à démontrer si l'accès à la terre leur était facilité.

Sénégal

Non-lieu définitif de la justice française dans le naufrage du Joola

C'est la fin de la procédure judiciaire française dans l'affaire du Joola, ce ferry… Plus »

Copyright © 2018 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.