11 Août 2018

Ile Maurice: Sauvetage en mer - «Tout le monde ne peut pas aider quelqu'un en difficulté»

interview

Hier, jeudi 9 août, une collégienne en état d'ébriété a failli se noyer à La Cuvette. Alors que dimanche dernier, un cas de noyade a été enregistré dans la région du Morne. Viraj Ramharai, président de Waterwise, œuvre pour que les citoyens, surtout les jeunes, sachent quelle attitude adopter lorsqu'ils se retrouvent en difficulté en mer.

Encore une noyade dans l'ouest du pays. Quelles sont les précautions de base à prendre lorsque l'on va à la mer?

Ce sont des précautions simples, que tout le monde connaît mais que l'on oublie bêtement. Par exemple, quand une personne vient de prendre un repas, elle doit attendre un peu avant d'aller nager, surtout si ledit repas était lourd.

Elle ne doit également pas s'aventurer trop loin en mer et éviter les endroits où il y a de grosses vagues, même si elle est un bon nageur. Il y a aussi la consommation d'alcool, qui influe sur la capacité de réaction.

En cas de sortie en mer, la personne doit poser des questions sur les endroits qui pourraient représenter un danger. Il ne faut pas être trop sûr de soi. Et avant une sortie en mer, les personnes doivent s'enquérir auprès des skippers si les gilets de sauvetage sont en bon état, de même de l'état des bouées.

Peut-on aider une personne ou un enfant en difficulté en mer?

Une personne formée, qui sait ce qu'elle fait, oui. Tout le monde ne peut pas venir en aide à quelqu'un en difficulté en mer. Il ne faut pas prendre de risques inconsidérés. En cas de faux pas, la victime et son sauveteur, seront tous deux mis en danger.

C'est mieux de jeter un objet flottant à la mer, qui serait capable d'aider la personne en danger à garder la tête hors de l'eau et d'appeler à l'aide. Si la victime a été sortie de l'eau par des volontaires, il faut immédiatement alerter les urgences. Si la personne respire, il faut la mettre en position latérale de sécurité. Autrement, il faut procéder à la réanimation.

Waterwise a souvent mis l'accent sur la formation des jeunes. Où en êtes-vous actuellement?

Nous avons récemment offert aux jeunes des cours d'apprentissage des techniques de prévention des noyades à travers Volonteers Mauritius. Plus d'une centaine de jeunes ont ainsi pu être formés. C'est important que les jeunes aient de bons réflexes. Mais il faut aussi que les enfants apprennent à nager.

Ile Maurice

Les PME sont essentielles pour libérer le potentiel économique de l'Afrique australe, déclare le Ministre mauricien

Pointe aux Piments, Maurice, le 20 septembre 2018 (CEA) - La Communauté de développement de… Plus »

Copyright © 2018 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.