11 Août 2018

Sénégal: Le retard de la pluie inquiète les agriculteurs

Au Sénégal, cette année, les pluies sont rares et les conséquences se font sentir. Les cultures ne poussent pas et les paysans cherchent des solutions. Dans la région de Mékhé, au nord de Dakar, il pleut en moyenne 600 millimètres. Cette fois-ci, seulement 40 millimètres sont tombés et c'est déjà la moitié de l'hivernage.

De la terre sèche et quelques pousses encore à ras du sol. Dans le champ de Cheikh Ndiaye, les semences de mil sont décimées, faute de pluie. Pour espérer sauver sa saison, l'agriculteur cherche des alternatives. Il sème de nouveau. La variété de graines qu'il enfouit dans le sable pousse plus vite et avec moins d'eau.

« J'ai planté du mil mais ça n'a pas poussé, c'est mort. Maintenant, j'ai ajouté des haricots et si, cette fois ça pousse, j'aurai au moins de quoi nourrir ma famille et le bétail. Si je n'ai pas de bons rendements, je serai obligé d'aller travailler ailleurs », explique-t-il.

Près de 6 000 familles d'agriculteurs vivent ici dans la région de Mékhé, au nord de Dakar. Les 40 millimètres de pluie tombés en un mois et demi menacent aussi la survie de leur bétail. Une situation qui inquiète Samba Mbaye, de l'Union des groupements paysans de la localité.

« Aujourd'hui l'alimentation du bétail pose problème. Pour les humains, on est en train de se débrouiller mais pour le bétail c'est plus compliqué. Le sac de foin qui coûtait 1 500 Francs CFA coûte maintenant 7 000 Francs CFA. Ce sont beaucoup de symptômes de 1973, les grandes sécheresses qui sont en train de pointer à l'horizon », souligne-t-il.

Les prévisions météorologiques des trois prochains mois ne sont pas bonnes. Il n'y a pas encore de plan d'urgence mais le ministère de l'Agriculture a déjà distribué, dans les campagnes, d'autres semences, moins gourmandes en eau.

Sénégal

Tabaski - Elever son mouton plutôt que de l'acheter

Beaucoup de pays musulmans célèbrent ce mardi 21 août, la fête l'Aid-el-Kebir. Au… Plus »

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.